Magazine Culture

Revue de presse : les Une du Nouvelobs, ici et ailleurs

Par Sergeuleski

  

   Commentaires et développements

***

 

logo-nobs.png

Prostitution : Najat Vallaud-Belkacem riposte aux "343 salauds"

    Ou quand la bourgeoisie et le PS continuent de faire la leçon aux classes populaires

  

Encore une position de classe de la part du PS que ce nouveau projet de loi ? Quid des vieux, moches, pauvres, travailleurs émigrés, handicapés qui vont trouver réconfort auprès des prostituées ?

C'est sĂťr... la classe politique et la bourgeoisie ne seront jamais menacées par cette loi. Aucun risque pour eux d'être verbalisés. Ils continueront à organiser des rendez-vous galants dans des appartements cossus ou des relais de chasse. Les brigades de répression de M. Valls et des ministres de l’intérieur qui lui succèderont,  officieront sur les trottoirs, dans les bosquets bordant les rues, dans des véhicules garés au bord des routes, dans les taudis, et certainement pas sous les moulures de stuc dorées des "parties fines"...

Force est de constater que pas grand-chose n'a changé depuis Marthe Richard. La bourgeoisie continue de donner des leçons de vertu aux classes populaires, avant de s'empresser de sabrer le champagne dans le confort des tentures de velours cramoisis.

***

Haut du formulaire

   Que l'on mette donc tout en oeuvre afin que celles qui souhaitent sortir de la prostitution puissent le faire ! Que l'on soit capable de leur donner les moyens d'une reconversion...
Or, il y a fort à parier que jamais les budgets ne seront votés pour mener à bien un tel projet.
C'est sĂťr ! Une telle ambition est beaucoup moins susceptible d’attirer l’attention des médias, et de là, de faire parler de soi. Mieux vaut alors opter pour une "politique à coups de slogans" ; slogan du type : "Abolition de la prostitution". Politique tapageuse mais stérile.

Il est vrai qu’en politique comme dans le sport, l’important n’est-il pas de participer ? Participation au spectacle d’un monde dont les acteurs n’ont plus aucune considération pour le réel ; un réel dont ils sont sortis, dont ils se sont comme‌ retirés, depuis longtemps déjà.

Quant  au « manifeste des 343 salauds » qui proclame  « Touche pas à ma pute », nouvelle provocation initiée par ceux qui ne supportent pas que l’on ne parle pas d’eux (le site causeur.fr - site payant privé d'abonnés ! Soutenu financièrement par dieu sait qui... en échange de dieu sait quoi ?) qui peinent à exister, étant rarement capables de réunir les conditions nécessaires à la manifestation d’un intérêt quel qu’il soit à leur endroit, cette contre-offensive gratuite et sans lendemain a le tort de n’évoquer qu’en passant la question de la condition humaine relative à la prostitution, aujourd’hui plus encore qu’hier, à l’heure de la traite d’êtres humains  organisée autour de réseaux internationaux pour lesquels la vie n’a pas plus de valeur que le prix et les bénéfices qu’ils peuvent en espérer et en retirer : « Un être humain ? Une marchandise comme une autre et un investissement dont la rentabilité ne souffrira aucun délai ni exception. »

"Hollande ne dit pas aux Français où il veut emmener le pays"

   La bonne blague ! Comment pourrait-il ?

Hollande n'a pas été autorisé à se présenter et à gagner l'élection présidentielle pour  conduire qui que ce soit où que ce soit mais pour servir. Aussi, ce n'est pas lui qui nous mène et mène la France mais la commission européenne, les agences de notations, les banques, l'Allemagne, Wall-street, la City...

Pour quelle destination ?

Devinez !

Travailler plus et plus longtemps pour gagner  moins ; un Etat privé de moyens pour une politique publique et de redistribution digne de ce nom (santé, éducation, aides sociales, culture et infrastructure) ; intégration à un bloc Europe-USA vindicatif dans une guerre économique sans fin ; remise en cause insidieuse des droits démocratiques afin de contrôler  toute contestation organisée.

Alors, qui a envie d'être conduit à l'abattoir ?

Malek Boutih : "Il faut remplacer Jean-Marc Ayrault d'urgence"

   Malek Boutih, un beur de gauche qui a beaucoup marché, longtemps ignoré car méprisé par son propre parti, appelant un ministre le plus à droite du PS, Manuel Valls, ministre de l’intérieur de surcroît, au poste de premier ministre, elle est pas belle celle-là  non plus ?

Tout en sachant que le problème n'est pas Ayrault mais Hollande pour s'être fait élire sur un programme de gauche pour mieux s'empresser de servir un projet de droite comme jamais... ce que Boutih ne peut pas ignorer...

Pour nous proposer Valls comme nouveau premier ministre, "un puissant écho dans le pays" et quel écho...  ! manifestement, la problématique « To be or not to be de gauche » au PS n'intéresse pas Monsieur Boutih plus que ça ; les salariés, les services publics et une cohésion sociale digne de ce nom... non plus.


Ne soyons pas dupes : dans les faits, le député PS de l'Essonne, Malek Boutih,qui n'a sans doute aucun ancrage local réel, parachuté par le PS après 20 ans de bons et loyaux services,  patient qu'il a été, semble ne craindre qu'une chose  et seulement une seule : sa non-ré-élection aux prochaines législatives, et un retour à la case départ : salarié chez skyrock à s’occuper des 12-16 ans.

Effrayante perspective. C'est sĂťr !

Harlem Désir massacré sur Canal Plus : le "Grand journal", une machine à tuer le PS ?


   Et pourquoi pas ?

(même si on conchie Canal Plus... après tout, on ne choisit pas toujours ses alliés... de circonstance, qui plus est !)


Pour prolonger, cliquez : Porter la crise au coeur du PS et des Verts (la 2e droite)


Hollande à seulement 15% d'opinions favorables : les Français se trompent de cible


   Si on ne peut pas changer de Président ni de Premier ministre ni de politique, changeons de Peuple.


A quand notre expulsion à tous après une rafle massive digne des plus belles rafles de l'histoire des êtres humains raflés ?


Incidemment, on ne manquera pas de remarquer comment la classe médiatique fait bloc autour d'une classe politique qui est son meilleur et unique client, contre une contestation considérée comme illégitime et sans fondement par cette dernière. Hier Sarkozy avec un Club de droite, aujourd'hui Hollande avec le Club, non pas de gauche, mais PS et EELV et ses relais dans les médias : Nouvelobs, Le Monde, France Culture, Médiapart...

INFO OBS. Le CSA saisi du cas LevaĂŻ

   "Catherine LevaĂŻ, actuelle épouse d'Ivan... et chef de cabinet de Michel Boyon, président du CSA"

Ben voyons ! Des membres du CSA qui sont cul et chemise de nuit avec les intervenants, journalistes et autres animateurs des médias dominants ! Après ça, on s'étonnera !

De quoi ?

Que nous soyons nombreux à penser qu'il n'y a rien à attendre d'un CSA. capable d'imposer et de défendre un audiovisuel de la diversité des hommes, des femmes, des cultures, des points de vue, au service d'une information digne de ce nom, quelque part, on le pressentait car dans les médias sous contrôle économique et politique - tous les médias dominants sans exception -, ce qui est tu occupe bien plus de place que ce qui nous est révélé ; seule une information assourdissante dans son silence nous est servie ; une information qui se distingue non pas par ce qu'elle permet d'éclairer mais bien plutôt par ce qu'elle omet de nous expliquer.

Fabius redoute un retrait américain du Moyen-Orient

Il fallait comprendre : "IsraĂŤl redoute un retrait américain du Moyen-Orient"

(dur dur le journalisme sur Nouvelobs !)
Sinon, à propos de ce retrait éventuel mais si peu vraisemblable (le pétrole y coule encore à flot ; son acheminement est toujours un enjeu majeur ), après y avoir installé le chaos... les Peuples de cette région vont enfin pouvoir respirer un peu.

La France bloque un accord sur le nucléaire iranien : un pari diplomatique audacieux

Pascal Boniface : "‌.présenter Laurent Fabius comme principalement animé par le souci de complaire à IsraĂŤl est tout simplement faux. Il ne faut pas oublier qu’alors que l'Élysée hésitait, c'est lui qui a emporté la décision d’un vote favorable de la France en faveur de l'admission à l'ONU de la Palestine comme État non membre, qui a rendu furieux Tel-Aviv et le CRIF. »

Cher Pascal Boniface, je vous pensais plus perspicace que ça !
Accorder la même importance à la reconnaissance par la France de la Palestine comme Etat non membre (statut qui n'offre aux Palestiniens aucune nouvelle perspective quant à leur avenir) et le sabotage des négociations avec ce qu’ IsraĂŤl considère comme son ennemi mortel, à savoir l'Iran, au prétexte que ce pays est l'allié de tous ceux qui soutiennent la cause palestinienne et/ou s'opposent à l'occupation de la Cis-jordanie... c'est un peu comme argumenter que le PS est sous l'ombre d'un doute un parti de gauche, pour preuve la mariage gay ! alors qu'au même moment, la dernière négociation de l'ANI impulsée par Hollande signait l’arrêt de mort du CDI et fragilisait l'action des syndicats les plus déterminés et les moins susceptibles de vendre la peau des salariés contre un plat de lentilles, pour ne rien dire des autres mesures destinées à remettre en cause un droit du travail protecteur des salariés...

Sans doute avez-vous oublié Monsieur Boniface ce qui suit : tous les actes immoraux sont précédés d’une prêche vertueuse, et celui qui vous dépouillera prendra soin, au préalable, de vous offrir le centième de ce qu’il s’apprête à vous voler. Plus la trahison est proche, plus la fumée est dense et plus l’esbroufe est tapageur. Plus le chien aboie, plus il recule, et c’est la raison pour laquelle il aboie car il sait qu’il est sur le point de battre en retraite ; en politique, les roquets sont légion et les tartuffes aussi.

____________________________

Pour prolonger, cliquez : Pour une presse de toutes les intelligences


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines