Magazine Culture

La Playlist du Samedi #41

Publié le 16 novembre 2013 par Wtfru @romain_wtfru

lap dance death proof

_

On revient chargé à bloc avec que du single à gros potentiel. Metronomy, M.IA., Erol Alkan, Disclosure, Employee of the Year, Busta Rhymes, Blood Orange, Mike Will Made-It, Death Grips, Broken Bells.
Pas de place pour la médiocrité ici.

_

.Metronomy – I’m Aquarius
Depuis le succès planétaire de The English Riviera il y a deux ans et la tournée qui a suivi, le groupe Metronomy s’était fait plutôt discret. L’occasion de se reposer avant de repartir au combat pour 2014 avec un nouvel opus forcément attendu.
Et pour préparer le terrain, la bande à Joseph Mount offre un premier extrait en guise d’apéritif. Pas de grands chamboulements en vu, I’m Aquarius porte en lui ce qui a fait le succès du groupe, à savoir un son électronique minimaliste, des chœurs féminins et l’envie de se dodeliner tout doucement.

_

.Busta Rhymes – Thank You (feat. Q.Tip, Kanye West & Lil Wayne)
Bus-a-Bus prépare son retour avec la suite de E.L.E, sorti il y a quinze ans maintenant. Et le temps n’a pas altéré l’amitié entre Busta et le légendaire Q.Tip, qui vient filer un coup de main sur ce Thank You qui sent bon le hit radio avec son sample du classique funk I Want to Thank You d’Alicia Mayers. Petit plaisir.

_

.Broken Bells – Holding on for Life
Plaisir toujours avec le retour de Danger Mouse et James Mercer (The Shins) qui rassemblent de nouveau leur force pour donner suite à leur projet Broken Bells avec un nouvel album, quatre ans après un premier coup d’essai réussi.
After the Disco - et sa très jolie cover – sortira à l’aube de 2014, à la mi-janvier chez Columbia et au vu de ce Holding On For Life, très aérien premier extrait, on peut s’attendre à quelque chose de solide. Et de beau.

_

.Erol Alkan – A Hold on Love
Déjà présent dans la précédente playlist, Erol Alkan doit sa place ici par la grâce une nouvelle fois de son EP à venir début décembre, Illumination. Mais surtout au fait que ce nouvel extrait est aussi bon que le premier et mérite forcément d’apparaître dans toute sélection musicale qui se respecte.

_

.M.I.A. – aTENTion
Un petit M.I.A. pour vous rappeler la chronique écrite à propos de Matangi, son dernier album. Et on choisit le titre écrit en compagnie du fameux Julian Assange, l’homme derrière WikiLeaks, le meilleur ennemi de l’Amérique.

_

.Death Grips – Whatever I Want
Toujours plus de WTF avec Death Grips qui offre gracieusement à ses fans un nouvel album gratuit, Government Planes (à retrouver ici). C’est n’importe quoi, c’est bruyant, c’est le bordel mais faut reconnaître qu’on aime toujours autant le côté complètement dégueulasse du groupe. Preuve encore avec ce morceau. 

_

.Disclosure – Together (feat. Nile Rodgers, Sam Smith & Jimmy Napes)
Disclosure n’en finit plus de gâter ses fans. Quelques jours après Apollo, les deux frères sont de retour avec Together. Mais cette fois, ils ont rameuté du monde avec le talentueux  Sam Smith, le producteur Jimmy Napes et le légendaire Nile Rodgers.
Le résultat c’est un morceau électro teinté de funk (forcément) west coast futuriste que n’aurait pas renié un Dam-Funk par exemple

_

.Employee of the Year – Somethin About
Voilà notre groupe sûr qui revient avec un nouvel EP. Les copains d’Employee of the Year ont encore fait les choses bien et ce Somethin About a de jolis airs de tube pop à finir en radio et en bande sonore d’émissions télés respectables. De quoi permettre au duo parisien d’affirmer un peu plus son talent.

_

.Mike WiLL Made-It – Whippin a Brick (feat. Migos & Wiz Khalifa)
Autre gars sûr, Mike WiLL Made-It. Alors qu’on se remet toujours pas de son 23, le producteur d’ATL revient tabasser nos oreilles encore plus fort avec ce débile Whippin a Brick sur lequel on retrouve Migos et l’habitué Wiz Khalifa. A écouter à volume élevé, en faisant attention aux basses tout de même.

_

.Blood Orange – Chamakay
Terminons en beauté avec Devonté Hynes qui a renfilé sa cape de Blood Orange, saint patron d’une musique distributrice d’amour et rendant hommage à la pop des 80′s. L’album Cupid Deluxe est un délice (chronique) et le premier morceau, Chamakay, donne le tempo pour la suite. Parfaitement orchestré, plus susurré que chanté, l’introduction nous emmène loin, très loin, pour les 50 minutes suivantes.

_


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine