Magazine Cinéma

La Marche - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

La-Marche-Banner-1280px

Un GRAND PAS de l'histoire française !

A l'occasion des 30 ans, le réalisateur Nabil Ben Yadir livre un film autour de la grande Marche pacifique pour l'égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille et Paris, qui a eu lieu en 1983.
La-Marche-Photo-Charlotte-Le-Bon-Jamel-Debbouze-Tewfik-Jallab-Vincent-Rottiers-02Le(s) plus

L'affiche et la bande annonce ne sont pas les meilleurs arguments pour donner envie de voir le film La Marche, pourtant on se fait surprendre dès le départ par la qualité de la réalisation et un scénario plutôt intéressant qui ne repose pas uniquement sur le sujet du racisme.
Il y a une véritable histoire humaine derrière cette marche !

Place aux années 80 et à la génération Walkman, avec un générique sur images d'archives, pour nous faire une petite piqure de rappel du comportement et de la mentalité en France, sur fond de musique de Renaud. Avec ce générique choc, La Marche réveille en nous ce que nous avons peut-être oublié, que ce soit dans les mots ou dans les gestes.

Le film La Marche revient sur un fait de l'histoire française dont les 30 ans vont être fêtés cette année et que le réalisateur Nabil Ben Yadir nous propose de nous raconter cette démarche humaine dans un film est déjà une bonne chose sur le principe, ne serait-ce que pour remédier à notre méconnaissance de ce "grand pas" de l'histoire française, qui malheureusement coïncide avec le contexte politique actuel.

Dans La Marche, tout commence après que le jeune Mohamed (Tewfik Jallab) se fasse tirer dessus par un policier.
Plutôt que de se venger de l'agent qui l'a blessé, il décide d'organiser une grande marche pacifique avec ses amis et le curé des Minguettes, pour l'égalité et contre le racisme, en traversant la France à pied entre Marseille et Paris.
Le sujet du film est grave, mais c'est aussi une aventure humaine, donc l'humour et l'amour ne sont pas oublié, en plus de la violence qu'il peut y avoir parfois. Justement le réalisateur nous montre que derrière la tendresse qu'il y a parfois dans son film, qu'il y a aussi des moments où tout peut déraper en quelques secondes comme dans la vie de tous les jours.

La-Marche-Photo-01

En plus de parler d'un fait marquant, La Marche est superbement interprété par une jeune génération qui crèvent l'écran.
Que ce soit le trio d'ami formidablement joué par Tewfik Jallab (Mohamed), Vincent Rottiers (Sylvain) et M'Barek Belkouk (Farid), mené par un Olivier Gourmet (Christophe Dubois) qui fait quelques discours chocs. Tewfik Jallab est vraiment incroyable, son jeu est très juste et rien que sa présence à l'écran capte notre attention.
La superbe présence féminine de Lubna Azabal dans le rôle de Kheira, qui derrière sa carapace cache une grande souffrance, pour protéger la fragile Hafsia Herzi (Monia).
A noter qu'il y a également Philippe Nahon dans le rôle de René qui est très drôle et tendre, derrière son côté bourru.
Jamel Debbouze est également au casting. Il est loin d'être le personnage principal et il fait "du Jamel" mais ça colle plutôt bien à l'esprit du film et il apporte un petit côté second degré.

Enfin, la réalisation de Nabil Ben Yadir est vraiment de qualité !
La Marche
fait partie des rares films historiques français à être traiter ainsi. Une très belle mise en scène où Nabil Ben Yadir arrive à capter le meilleur des acteurs.

Le(s) moins

Le film La Marche dure tout de même deux heures et certains passages sont un peu lent, surtout que les marcheurs ne sont pas très nombreux pendant un moment. On a donc parfois un peu l'impression de tourner en rond et La Marche est un peu longue.

La-Marche-Photo-Charlotte-Le-Bon-Jamel-Debbouze-Tewfik-Jallab-Vincent-Rottiers-01
Conclusion

Un sujet vieux de 30 ans qui colle malheureusement parfaitement au contexte politique actuel.
Le film LA MARCHE hérite d'un superbe casting et d'une réalisation de qualité pour un GRAND PAS de l'histoire française.

Ma note: 8/10


La-Marche-Affiche-01

La Marche

Réalisé par:Nabil Ben Yadir.
Avec: Olivier Gourmet, Tewfik Jallab, Vincent Rottiers, M'Barek Belkouk, Lubna Azabal, Nader Boussandel, Charlotte Le Bon, Hafsia Herzi, Philippe Nahon et Jamel Debbouze.
Genre: Comédie dramatique.
Nationalité: Français.
Distributeur: EuropaCorp Distribution.
Durée: 2h00min.
Date de sortie: 27 novembre 2013
. 
 


Synopsis :
 "En 1983, dans une France en proie à l'intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande Marche pacifique pour l'égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille et Paris. Malgré les difficultés et les résistances rencontrées, leur mouvement va faire naître un véritable élan d'espoir à la manière de Gandhi et Martin Luther King.
Ils uniront à leur arrivée plus de 100 000 personnes venues de tous horizons, et donneront à la France son nouveau visage.
"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [Critique] MYSTIC RIVER

    [Critique] MYSTIC RIVER

    Titre original : Mystic River Note: Origine : États-Unis Réalisateur : Clint Eastwood Distribution : Sean Penn, Kevin Bacon, Tim Robbins, Laurence Fishburne, El... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] LES STAGIAIRES

    [Critique] STAGIAIRES

    Titre original : The Internship Note: Origine : États-Unis Réalisateur : Shawn Levy Distribution : Vince Vaughn, Owen Wilson, Rose Byrne, Max Minghella, Aasif... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique dvd: tai chi

    Critique dvd:

    LE FILM: 7/10 Chine, 19ème siècle, une guerre sans fin ravage le royaume. Sur le champ de bataille, un combattant d’exception fait preuve d’une force surhumaine... Lire la suite

    Par  Cinedingue
    CINÉMA, CULTURE, DVD, LIVRES, MUSIQUE
  • Monstres Academy - Critique

    Monstres Academy Critique

    Le retour explosif de Bob et Sulli !Dans Monstres Academy, on retrouve les personnages de Bob et Sulli à l'université de la peur, avant qu'ils ne soient des... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • No, critique

    critique

    On avait loupé No à la sortie ciné mais on se rattrape avec sa sortie aujourd’hui en vidéo. Voici donc comment la publicité a permis de vaincre une dictature. Lire la suite

    Par  Fredp
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] THE COLLECTION

    [Critique] COLLECTION

    Titre original : The Collection Note: Origine : États-Unis Réalisateur : Marcus Dunstan Distribution : Josh Stewart, Emma Fitzpatrick, Christopher McDonald,... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] CRAZY JOE

    [Critique] CRAZY

    Titre original : Hummingbird Note: Origine : Angleterre/États-Unis Réalisateur : Steven Knight Distribution : Jason Statham, Agata Buzek, Vicky McClure, David... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines