Magazine Cinéma

Chants mystiques du tantrisme cachemirien

Par Irreguliere

chantsmystiques.jpgPatience, je dois endurer éclairs et tempêtes

Et affronter avec courage l'opacité de mes ténèbres.

Broyée comme grain entre les meules.

Si j'ai la force d'endurer ces tourments,

Je sais que la joie m'attend.

J'imagine aisément votre expression à la découverte du titre de ma chronique du jour, ainsi que la pensée qui l'accompagne : "Mais qu'est-ce qu'elle a encore été trouver comme lecture improbable ?". Improbable, oui, et somme toute peu probante. Mais, comme je l'ai dit, je m'intéresse actuellement beaucoup à la spiritualité, et n'ayant moi-même aucune religion, je ratisse large. D'autant que, comme je l'ai dit aussi, je souhaite en apprendre plus sur la civilisation qui a donné naissance au yoga, que je pratique depuis peu et qui est bien plus qu'une simple gymnastique du corps. Aussi, j'avais envie de découvrir le tantrisme et ne pas m'arrêter aux clichés qui circulent à son sujet. Mais je pense que j'ai fait une erreur de casting...

J'ai donc été déçue par la lecture de ce recueil (qui ne m'a pas pris beaucoup de temps, c'est déjà ça). Déçue pour deux raisons. La première concerne le paratexte : j'espérais, tout de même, que l'auteur de la présentation nous expliquerait vraiment ce qu'est le tantrisme, en tout cas dans les grandes lignes, mais point du tout ; il se contente de nous raconter la vie de Lalla, certes riche et passionnante, mais de mon point de vue cela ne suffit pas pour entrer dans le texte, il faut aussi quelques clés plus spirituelles. Et puis, les textes eux-mêmes m'ont déçue. Sans doute perdent-ils beaucoup à la traduction, j'en ai bien conscience, mais il manque un souffle, un quelque chose qui pourrait me toucher. Je n'y ai pas trouvé la sacralité absolue de l'union du féminin et du masculin qui est pourtant, si je ne m'abuse, la base de la spiritualité tantrique. Lalla parle du yoga, de la "respiration consciente", des postures, des mantras... mais d'amour, point.

Donc j'ai l'impression d'avoir perdu mon temps avec cet ouvrage, car je ne suis pas plus avancée sur le sujet qui m'intéressait au départ. Mais encore une fois, il est fort possible que quelque chose m'ait échappé. En tout cas, je pense que c'est une lecture dont le commun des mortels peut se passer, et pour ma part j'espère trouver un autre livre qui satisfera mieux ma curiosité...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irreguliere 2572 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog