Magazine Cinéma

Chez nous c'est trois : une comédie sympa avec la géniale Noémie Llovsky

Par Filou49 @blog_bazart
20 novembre 2013chez nous

 Depuis le carton de "Camille Redouble", l'épatante comédie nostalgique sortie l'an passé dont elle était réalisatrice et actrice principale, on peut dire que Noémie Lvovsky a le vent en poupe.

En effet,  alors qu'on la voyait plutot jusque là  dans des - souvents croustillants- seconds roles dans les films de ses potes réalisateurs ( Les beaux gosses de Riad Sattouf, Ma femme est une actrice d'Yvan Attal...), là voilà désormais incarnant des personnages principaux autour duquel tourne tout un film, et ce, à mon grand plus bonheur, tant j'adore le personnage, qui véhicule énormément de fragilité et d'humour, et son interprétation à fleur de peau, donnant sans cesse l'impression qu'elle est à la lisière entre la pure improvisation et la fantaisie bien calibrée.

Dans "Chez nous c'est trois" ( un titre qui fait référence au nombre de bises qui diffère selon les régions), un film sorti en salles assez discrètement, mais dont la sortie DVD le 3 décembre prochain- édité par France TV Distribution est l'occasion de lui redonner une nouvelle jeunesse, elle joue une femme cinéaste,  qui pourrait parfaitement lui ressembler, qui vient de se faire quitter par son mari, qui n'a plus réalisé depuis 5 ans de films, et qui part en tournée en Bretagne pour présenter un de ses anciens films à des autochtones pas forcément cinéphiles. Et la Bretagne n'est autre que sa région natale, là où elle avait laissé un fiancé qu'elle revoit 25 ans après, afin de résorber  éventuellement les cicatrices encore bien vivaces.

 

chez nous

Le réalisateur de ce "Chez nous c'est trois" c'est Claude Duty,  réalisateur de courts métrages qui avait jusqu'à présent tourné deux longs inégaux mais plutot pas mal "Filles perdues cheveux gras" en 2002,suivi de peu d’un deuxième, "Bienvenue au gîte" (2003).

Ce dernier n'a pas, comme il le dit dans le dossier de presse, et  comme on pourrait le penser en voyant le film écrit pour Noémie Lvosky ce rôle, mais celle ci se l'est parfaitement appropriée, tant on n'imagine pas quelqu'un d'autre pouvant le jouer.

Et grâce à elle, le film décolle de la petite comédie sympathique au scénario trés tenu qu'il aurait pu rester et on arrive à le trouver aussi sympathique que son actrice principale.

Certes, le film possède son lot de défauts, notamment une interprétation trés inégale (Jonathan Mozambi, dans un rôle  d'étudiant africain un peu inutile et très stérotypé et l'ex Deschiens Olivier Saladin dans un rôle de fonctionnaire complètement abruti sont particulièrement mauvais, mais Marie Krémer, pourtant pas terrible dans Sous le Figuier, est ici parfaitement dirigée dans un très beau rôle) ainsi qu'une mise en scène qui reste purement fonctionnelle, mais la ballade qu'il nous proposet, à son rythme incertain a l'immense avantage de nous montrer une province jamais caricaturale.

Pour avoir fait pas mal de genre de débats de ce genre avec des spectateurs non cinéphiles, je dois dire que tout sonne assez criant de vérité.

Bref, un film au ton doux amer , un peu mélancolique, pas totalement réussi, mais au charme indéniable et tenace, que je vous recommande ne serait ce que pour voir Noémie à son meilleur...

CHEZ NOUS C'EST TROIS ! - Bande-annonce VF


comédie sentimentale
Un film de Claude Duty
avec Noémie Lvovsky, Marie Kremer, Stéphane De Groodt, Judith Godrèche, Julien Baumgartner, Jonathan Mauzambi, Olivier Saladin, Julien Doré, Olivia Bonamy
Jeanne Millet, réalisatrice dans une mauvaise passe, part en province pour y présenter l'un de ses premiers films. Son itinéraire va lui faire franchir plusieurs frontières entre amour et amitié, espoir et déception, cinéma et quotidien routinier. Autant de territoires où seuls bises et baisers servent de passeport." itemprop="description" />

 A noter dans les bonus, un excellent Court métrage de Claude Duty, réalisé en 2011,  peinture à l'huile, qui voit un peintre  réaliser une série de toiles en extérieur et qui fera de belles  rencontres à la fois banales et imprévues.

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines