Magazine

Kennedy Day

Publié le 22 novembre 2013 par Allo C'Est Fini

C’est aujourd’hui qu’on commémore le cinquantenaire de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. C’est en effet le 22 novembre 1963 que fut assassiné à Dallas le 35e président des Etats-Unis d’Amérique. Et chaque année, c’est la même chose: je repense à mon professeur d’histoire en classe de 1ère. Celui-ci avait en effet pratiquement prédit la tentative d’assassinat sur Reagan!

Kennedy Day


Nous étions en effet à la fin de l’année 1980. Ronald Reagan venait d’être élu, avec un certain George H. Bush comme colistier. Je me souviens encore des propos de cet enseignant, Jean-Claude Raoul, un type doté d’une culture général affolante, partenaire de bridge d’Edgar Faure et fin analyste des relations internationales. Il nous avait alors prévenus, nous élèves de première dans une école juive, que ce choix de Georges Bush pourrait s’avérer dangereux pour Israël, car ce dernier n’était pas un « ami inconditionnel » d’Israël. Mais pourquoi ceci aurait-il une quelconque importance, puisque George Bush ne serait que vice-président. C’est là qu’il nous répondit que les présidents américains du 20e siècle élus une année multiple de 20 avaient été frappés d’une sorte de malédiction et n’avaient jamais fini leur mandat: leurs vice-présidents avaient pris la relève.

Et en effet:

  • William McKinley, réélu en 1900, avait été assassiné un an plus tard.
  • Warren Harding, élu en 1920, était mort de maladie en 1923
  • Franklin Delano Roosevelt, réélu en 1940 pour la 3e fois, avait certes fini son mandat de 1941, mais été mort sans aller au terme de son 4e mandat
  • John Kennedy, élu en 1960, était mort assasiné en 1963

En remontant au 19e siècle, on peut même constater que:

  • James Garfield, élu en 1880, est assassiné 6 jours après le début de son mandat
  • Abraham Lincoln, élu en 1860, est assassiné lors de son 2nd mandat
  • William Harrison, élu en 1840, meurt d’une pleurésie contractée lors de son discours inaugural

Selon lui, le président élu en 1980 pourrait fort bien connaître le même sort.

Un peu plus de deux mois après le début de son mandat, Ronald Reagan, élu en 1980, était victime d’une tentative d’assassinat. Mais contrairement à la prédiction de Mr Raoul, il survécut. Et mit un terme à cette série noire.

On se consolera de cette triste série d’assassinat en regardant l’un des films qui passeront probablement sur les chaînes de télévision à l’occasion de cet anniversaire. Au peu passionnant JFK d’Oliver Stone, on préférera le palpitant In the line of fire où s’opposent Clint Eastwood et John Malkovich dans un remake futuriste de l’attentat de Dallas.

Pour les joueurs un peu crédules, lire aussi cet article qui passe en revue les soi-disant extraordinaires coïncidences entre Linkoln et Kennedy.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Allo C'Est Fini 6794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte