Magazine Culture

Ados en scène : éditions l'Agapante/ France 3 : Julien Clerc chez Mireille Dumas/ 7/9 france Inter avec BL et St ÉTIENNE/ Les garçons, Guillaume à table / Maupassant(es) : "souffrir par toi n'est pas souffrir" "je veux vivre encore" JC ET BL

Publié le 22 novembre 2013 par Nathpass
http://editions-agapante.com/ados-en-scene-1.html
des textes de théâtre pour mettre la vie en scène des ados et des autres...
"....J'ai 20 ans
Je regarde par dessus  mon épaule pour jeter un œil à mes premières années
je ne vois rien d'intéressant
je me demande où ont filé toutes ces années
je cherche à comprendre pourquoi je suis là
                                                                      et surtout où je vais
parce que si les 20 prochaines années ressemblent à celles qui viennent de s'écouler
                                                                        je ne signe pas."
et bien moi je signe pour elle, ce monologue s'appelle : Comme au cinéma il est de Fanny Gaëlle Gentet
SOUFFRIR PAR TOI N'EST PAS SOUFFRIR  - Julien Clerc 
Paroles et musique : Étienne Roda-Gil, Julien Clerc
Tonalité :    C   |   C#   |   D   |   D#   |   E   |   F   |   F#   |   G   |   G#   |   A   |   A#   |   B   |   C
 Intro : F   F/E  | Dm7   F/E
 F   F/E   Dm7   F/E
 Si un jour tu veux revenir
 F   F/E   Dm7
 Sans mots, sans pleurs, sans même sourire
 Am   Bb6
 Négligemment et sans te retenir
 Gm   C   F   F/E   Dm7   F/E
 Sans farder du passé tout l'avenir...
 F   F/E   Dm7   F/E
 Le soir quand je te vois sourire
 F   F/E   Dm7
 Sur cette photo qui ne veut rien dire
 Am   Bb6
 Sous ta vieille lampe qui tremble et chavire
 Gm   C   F
 Tu viens grimacer dans mes souvenirs
 F/E   Dm7
 Maintenant, comme avant
 Gm   Em7/5b   C7/9   C7   F
 Doucement, sans pâlir, sans mentir, sans souffrir...
   C
 Aujourd'hui, je te dis:
 Souffrir par toi n'est pas souffrir,
 C'est comme mourir ou bien faire rire
 C'est s'éloigner du monde des vivants
 Dans la forêt, voir l'arbre mort seulement
 Comme un jour tu viendras sûrement
 Dans ce salon qui perd son temps,
 Ne parlons plus jamais de nos déserts
 Et si tu restes je mets le couvert
 Maintenant, comme avant,
 Doucement, sans pâlir, sans mentir, sans souffrir
 Aujourd'hui, je te dis :
 Tous les voyages ne veulent rien dire
 Je sais des choses qui te feraient rire
 Moi qui entassais des souvenirs par paresse
 Ce sont tes vieux chandails que je caresse
 Maintenant, comme avant,
 Gm   Em7/5b   C7/9   C7   F
 Doucement, restons-en au présent pour la vie,
   C
 Aujourd'hui, reste   ici
   F   F/E   Dm7   F/E
BERNARD LAVILLIERS AU 7/9 AVEC ST ÉTIENNE sur France-Inter
et donc France 3 : Mireille Dumas
Laurent Gerra et Julien Clerc en toute vérité
SYNOPSIS DE L'ÉMISSION
Laurent Gerra et Julien Clerc, deux personnalités en apparence très différentes, s'illustrent avec brio dans leurs domaines respectifs. Les deux artistes se vouent une admiration mutuelle et se retrouvent souvent entre amis le temps d'une chanson. Le premier, tonton flingueur de la politique, est devenu en 20 ans l'imitateur préféré des Français. En 45 ans de carrière, le second a enchaîné les succès, de «Ma préférence» à «Femmes je vous aime». Ils ont pour point commun de se donner entièrement à leur public mais d'être très réservés. Julien Clerc a eu cinq enfants, avec trois femmes différentes. Laurent Gerra n'a pas d'enfants et affirme que la scène est sa principale maîtresse. Ils reviennent sans fard sur les moments forts de leur vie et de leurs carrières.
pour toutes les femmes allez voir Maupassant(es) au Lucernaire
car l'amour même s'il finit, il peut recommencer toujours et ne s'arrête qu'avec l'amour...
pour tous les hommes allez voir Les garçons, Guillaume à table , que je n'ai pas encore vu mais je suis sûre presque... que cela va me plaire fort... je vous dis demain
-parce que ?
-quand le théâtre fait son cinéma.... et puis c'est un acteur généreux de radio aussi...
en construction

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathpass 1125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte