Magazine En France

Magique metz

Publié le 25 novembre 2013 par Legraoully @legraoully

IMG_0685

Cette fois c’est sûr : Noël est tout proche ! et le froid piquant ce matin nous rappelle , après un bref épisode neigeux en milieu de semaine dernière, que l’hiver l’accompagne harmonieusement.

Et comme chaque année, Metz s’est parée de ses plus beaux atouts pour préparer au mieux les fêtes de fin d’année et accueillir comme il se doit le deuxième plus grand marché de Noël de France après celui de Strasbourg. Ainsi, d’ici fin décembre plus de 2 millions de visiteurs arpenteront les allées des 4 marchés (Gare, place de la république,place Saint Jacques et place Saint Louis) mais aussi celui du village du père Noël sur le forum du centre Saint Jacques pour y déposer leur lettre au Père Noël.

L’endroit le plus convivial sans doute est le marché de la place de la république, sa patinoire  et ses échoppes réservées aux plaisirs gourmands aux pieds de l’imposante grande roue où l’on oubliera vite l’accueil aussi glacial que le fond de l’air grâce à la vue splendide de Metz qu’on découvre en montant dans une nacelle ; sur cette place, huîtres, escargots, crêpes, Churros, gaufres , Bredele, pains d’épices, saucissons et l’inévitable vin chaud (qu’on peut remplacer par un bon jus de pommes chaud aux épices) se partagent  en famille ou entre amis ; le seul bémol : l’absence d’un espace couvert .

Ce premier week-end a été marqué par une très forte affluence et une ambiance loin de la sinistrose ambiante ces dernières semaines. Et pour marquer les trois coups des festivités, la fédération des commerçants avait invité la compagnie Carabosse , passée entre autre par Marseille dans le cadre de Marseille Capitale européenne de la culture, pour qu’elle embrase l’esplanade, la porte Serpenoise et la gare de Metz.

Les photos seules rendront peu la magie du moment. Car c’est bien à un petit moment de magie et d’exception que nous a convié la compagnie d’artistes venue de Poitou-Charentes.  Autour de gigantesques mobiles, de structures tournoyantes, de fleurs en fer qui s’ouvrent et se referment, de ces jolies lanternes en Marcel, de ces 4 boules de feu scintillantes dans le ciel ou de celle-ci suspendue en plein coeur de la porte Serpenoise , le public a semblé conquis par ce spectacle unique. Loin de l’ambiance parfois bobo de la Nuit Blanche et d’autres manifestations qui se veulent populaires, cette nuit de feu en a mis plein les yeux aux visiteurs et a réchauffé les cœurs (à l’exception ans doute de celui de Mme Grolet passée dans le coin samedi soir…) et les corps !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines