Magazine Culture

Gabriel le Lutin de Noël, d'Antoon Krings

Publié le 25 novembre 2013 par Clarabel

IMG_9456

Comme tous les enfants lutins, Gabriel rêve de suivre le Père Noël dans sa tournée.

IMG_9457

Mais le vieil homme s'y oppose, en disant qu'il ne veut pas faire de jaloux ou qu'il a trop de jouets à emporter. Gabriel échafaude alors un projet fou : lui aussi a un traîneau et son meilleur ami est un lièvre des neiges qui court plus vite que les rennes du Père Noël. Allez, hop ! En route pour l'aventure !  (clin d'oeil à la pub Banga)

IMG_9458

L'équipage s'envole à fond de train et monte haut, haut dans le ciel. Bien vite, les premières lumières d'un village apparaissent et la distribution peut commencer.

IMG_9459

Mais le temps change, un gros nuage noir couvre rapidement tout le ciel. Un vent froid se met à souffler. Secoué comme un grelot, le lutin bascule dans le vide. C'est la catastrophe ! Le voilà seul, perdu dans la neige, il a mal, il a froid, il a envie de pleurer. Dépité, il pense aux enfants qui n'auront pas leurs jouets à temps et verront leur fête gâchée par sa faute.

IMG_9460

En route, par miracle, il croise un bonhomme de neige. Il a reçu un paquet sur le coin du chapeau et le conduit jusqu'au chemin pour ramasser un à un les cadeaux éparpillés. Au fond du jardin, il retrouve son ami le lièvre des neiges. Ouf, la tournée peut reprendre !

IMG_9461

Pendant ce temps-là, le Père Noël commence sa tournée et découvre tous les jouets déjà distribués. Grrr ! “Je parie que c'est encore saint Nicolas qui cherche à me doubler !”

Encore un titre de cette prolifique collection d'Antoon Krings qui remporte tous les suffrages chez les jeunes lecteurs (et qui continue de tracer son chemin, mine de rien, je me souviens que ma fille était déjà friande en son jeune temps, aujourd'hui c'est une ado !). Carton plein, donc, avec une histoire de Noël assez fabuleuse, qui traite aussi de l'importance des rêves, qu'il faut réaliser au plus vite, et ne pas se contenter d'en parler car un jour on oublie et on n'en parle plus !

Gabriel le petit lutin est vraiment craquant, avec sa petite bouille innocente et son regard d'éternel ahuri qui attend un signe du destin ! ... Sans oublier le clin d'oeil de la fin, et la réplique du gros bonhomme rouge qui vaut son pesant de cacahuètes ! C'est top.  

Gabriel le Lutin de Noël, d'Antoon Krings (Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, septembre 2013)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clarabel 3993 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines