Magazine Culture

Noam Chomsky - Qu'est-ce que la grammaire universelle ?

Par Pikkendorff

raison et liberté

“La grammaire universelle, qu’est-ce que c’est ? C’est la somme complète de tous les principes immuables que l’hérédité implante dans l’organe du langage. Ces principes recouvrent la grammaire, les sons de la parole, et la signification. Autrement dit, la grammaire universelle est la dotation génétique héritée qui nous permet de parler et d’apprendre les langues humaines.

Quel jugement portez-vous sur l'état actuel des recherches concernant la grammaire universelle? “Depuis le début des années 1980, il s’est produit un changement conceptuel majeur dans la théorie qui sous-tend la grammaire universelle. Nous pensons désormais qu’elle est constituée par un ensemble de sous-systèmes préprogrammés : notamment un sous-système responsable de la signification, un autre qui lie entre elles les expressions à l’intérieur d’une même phrase, un troisième qui traite, entre autre chose, du genre de relations entre les noms et les pronoms dont je parlais tout à l’heure. Et il y en a encore beaucoup d’autres. Ces sous-systèmes ne sont pas génétiquement préprogrammés jusque dans leurs moindres détails. S’ils l’étaient, il n’existerait qu’une seule langue humaine. Mais l’hérédité impose tout de même des limites assez strictes aux variations qui peuvent affecter les règles gouvernant chaque fonction d’un sous-système. Des langues comme l’anglais ou l’italien, par exemple, opèrent des choix différents parmi les variations génétiquement autorisées qui existent comme options dans la grammaire universelle. On peut comparer ces options à une sorte de menu linguistique contenant des possibilités grammaticales exclusives.

Par exemple une langue comme l’italien a choisi l’option «sans sujet» dans le menu de la grammaire universelle. En italien on peut dire « partit » pour dire il (ou elle) partit ». L’anglais et le français ont rejeté cette option et choisi, à l’inverse, la règle qui exige de mentionner le sujet explicitement.

Noam Chomsky in Raison et Liberté, édition Agone, 2010, p37 et 38.

Lectori salutem, Pikkendorff


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pikkendorff 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines