Magazine Culture

La mort en tête de Sire Cédric

Par Missreading @MissReading10
La mort en tête de Sire CédricRésumé : A Drancy, en Seine-Saint-Denis, dans une chambre d'enfant, une scène d'exorcisme tourne au drame... Mais tout à été consciencieusement filmé par un journaliste.A Paris, au cours des jours qui suivent, la policière Eva Svärta se sent observée - impression déagréable ou mauvais pressentiment ? Elle sait que le danger rôde, même si les mois qui viennent de s'écouler ont été plus doux que d'habitude. Elle est amoureuse... et enceinte d'Alexandre Vauvert.Très vite, entre Paris et Toulouse, le fameux duo d'enquêteurs est de nouveau sur la brèche. Cette fois-ci, ils sont eux aussi les proies d'un tueur psychopathe...Critique : Un superbe thriller fantastique comme Sire Cédric sait le faire ! J'ai adoré retrouver Eva et Alexandre, le duo de choc ! Eva, enceinte de 4 mois est déstabilisée car sa grossesse l'empêche d'utiliser son empathie naturelle dans ses enquêtes. Un psychopathe va la prendre pour cible sans qu'elle s'en aperçoive tout de suite comme cela aurait été le cas si elle avait été dans son état normal, et Alexandre va devoir protéger sa famille afin que rien n'arrive à Eva et au bébé. Mais tout tourne rapidement au cauchemar car tous les meurtres que le psychopathe laisse dans leur sillage accuse Eva et Alexandre... Recherchés par leurs collègues comme de dangereux criminels, ils vont devoir faire preuve de toutes leurs capacités pour se sortir de ce guêpier et faire tomber l'homme qui a décidé de les détruire... Je crois que c'est le roman de Sire Cédric que je préfère car à chaque page, on s'imagine que le cauchemar va enfin se terminer et finalement il empire... Toujours ces quelques touches de fantastique qui fait monter la sauce de cet excellent thriller. J'attends avec impatience le prochain !!Extrait : Elle se redressa et ôta de nouveau ses lunettes noires, plongeant son regard écarlate dans le sien. Et même ainsi, avec ses cernes terribles, la couleur cendreuse de sa peau et le sang qui maculait les mèches de ses cheveux blancs, il la trouva belle à se damner.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missreading 121 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines