Magazine Entreprise

Ferme d’élevage de crevette d’Ouargla : un pôle aquacole par ’’excellence’’ dans le Sud

Publié le 26 novembre 2013 par Ouadayazid1
Ferme d’élevage de crevette d’Ouargla : un pôle aquacole par ’’excellence’’ dans le Sud

 

OUARGLA - La ferme d’élevage de crevette d’eau douce de Hassi Ben-Abdallah (20 km d’Ouargla), fruit de la coopération algéro-coréenne, constituera un pôle aquacole par excellence dans le Sud du pays, a indiqué lundi le secrétaire général du ministère de la Pêche et des Ressources halieutique, Mustapha Lagha.

Les projets "ambitieux", inscrits dans le cadre de la coopération algéro-coréenne dans le domaine de l’aquaculture, notamment les fermes de Ouargla et de Skikda, nécessitent davantage de valorisation et d’encouragement, a estimé M. Lagha lors d’une visite de terrain sur ce site, en compagnie de l’ambassadeur de la Corée du sud en Algérie.

Le diplomate, Kim Chong Hoon, a indiqué, pour sa part, que le socle de l’investissement de la Corée du sud en Algérie a été réalisé notamment dans le cadre de l’aquaculture, à travers la réussite de la ferme de Skikda et celle d’Ouargla prochainement.

Il a affirmé que l’important succès de l’investissement Sud-Coréen en Algérie sera élargi à des secteurs autres que l’aquaculture, tout en souhaitant que le projet de la ferme d’élevage de crevette d’Ouargla génère des emplois pour les jeunes et favorise les activités commerciales dans cette région.

 

Le projet de cette future ferme expérimentale, qui sera opérationnelle dès juillet de 2014, est actuellement à un stade de réalisation avoisinant les 45%, selon des responsables du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques.

 

Un accompagnement technique et scientifique sera assuré par les chercheurs et techniciens nationaux relevant du Centre national de recherche et de développement de la pêche et de l’aquaculture de Hassi Ben-Abdellah, ont-ils signalé.

 

Cette ferme produira, dans une première phase, quelque cinq (5) tonnes/an avant d’atteindre le seuil théorique de production de 10 à 20 tonnes/an, après achèvement des travaux d’extension, a-t-on fait savoir.

 

Le projet de cette ferme aquacole s’inscrit dans le cadre d’une coopération algéro-sud-coréenne pour une enveloppe de 427 millions DA sur l’actuel plan quinquennal 2010-2014, et d’un apport en devise de 6 millions de dollars US de l’agence coréenne (COIKA), selon la Direction du secteur à Ouargla.

 

Implantée sur une superficie globale de 10 hectares, elle dispose de diverses unités, dont un centre de recherche, des bassins d’élevage, des unités de transformation d’alevins et d’autres de fabrication d’aliments, selon la même source.

 

APS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines