Magazine Concerts & Festivals

Sheila E. et Larry Graham 's Graham Central Station - Arenbergschouwburg- Antwerpen, le 22 novembre 2013

Publié le 22 novembre 2013 par Concerts-Review

Très belle affiche ce vendredi à l'Arenbergschouwburg  situé au centre de la métropole anversoise.
La sympathique salle, d'une capacité de 800 à 1000 personnes selon qu'elle soit en configuration assise ou semi-assise, jouit d'une excellente acoustique et d'une qualité de vision optimale.
Ce soir c'est une double affiche qui a attiré la grande foule ( c'est sold out) : Sheila E. et Larry Graham accompagné de son légendaire Graham Central Station.

1459194_481547948628475_449350417_n.jpg

Il est 20h15 lorsque Sheila E et son band lancent le show.
Avec un funk teinté parfois d'influences latino, l'ex batteuse-percussionniste de Prince qui a officié aussi au côté de Herbie Hancock, de Marvin Gaye, de Lionel Richie et de Diana Ross possède une excellente voix et un répertoire jouissif qui va vite mettre le feu à la salle. Le band groove à mort et Sheila qui se partage entre le chant, la batterie, les percus et la guitare va, nonante minutes durant, nous livrer un set éblouissant devant un public conquis.
Comment résister à des titres aussi brûlants que "Belle of St Mark", "Mona Lisa" ou "A Love Bizarre" ?

1471249_481547775295159_2036341432_n.jpg

1454815_481548025295134_1221303624_n.jpg

Le show sera suivi par une séance de dédicaces en toute décontraction, comme quoi même les plus grands peuvent rester accessibles.

1441376_481547908628479_467953275_n.jpg

Place maintenant à Larry Graham et son jeu de basse légendaire.

524712_481548281961775_1546244330_n.jpg

Le natif de Beaumont (Texas) n'est ni plus ni moins que l'inventeur du "slap", technique qui consiste à faire claquer les cordes de sa basse avec le pouce.

 Présent à Woodstock avec Sly & the Family Stone , il forme ensuite Graham Central Station en 1974 . 

C'est avec cette formation qu'il monte ce soir sur les planches pour un concert qui comme celui de Sheila E. va se révéler apocalyptique.
Arrivant par le public Larry Graham va lui aussi jouer quasi nonante minutes et emballer un set qui ira crescendo avec en point final un envahissement de scène par quelques spectateurs déchaînés. Habillé en blanc de la tête au pied, dont un chapeau, l'homme soigne son apparence et pousse l'élégance jusqu'à équiper sa basse blanche de cordes dorées qu'il frappe avec une maîtrise étonnante.
Comme pour Sheila E. , toute la salle est debout pour un rappel avec "Higher Ground" dans une version mortellement funky.

1468588_481548095295127_1500268703_n.jpg

524734_481548208628449_2063564270_n.jpg

Bref, les amateurs de funk se devaient d'être présents ce soir à Anvers sous peine de manquer les prestations ultra hot de deux artistes incontournables du genre.

 Un must !

1466084_481547678628502_395766457_n.jpg

Texte et photos: JPROCK.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte