Magazine Culture

MacParis, des choses à vous raconter!

Publié le 03 décembre 2013 par Alexia @AlexiaaaaL

MacParis, des choses à vous raconter!
MacParis, seconde édition pour moi, mais 30 ans d'existence pour ce salon d'art contemporain Porte de Champerret à Paris. J'étais très heureuse de retrouver certains artistes que je suis depuis que j'ai ouvert ce blog. Je les remercie d'ailleurs pour leur fidélité et leur soutien. Défendre une certaine vision de l'art n'est pas une mince affaire. Mon objectif premier, en cette période bien morose, vous faire découvrir des artistes hauts en couleur et créatifs. Je partais en quête de plasticiens mais j'ai surtout rencontré de belles personnalités, de toute génération, artistes depuis toujours ou ayant une autre carrière derrière eux. Le talent ne compte pas le nombre des années. Comme toujours j'ai commencé par ceux que j'aime depuis longtemps car il est intéressant de voir l'évolution d'un travail, le cheminement.  C'est donc Nathalie Sizaretqui a ouvert ma promenade. Comme pour faire un pied de nez à la morosité générale et attirée par la belle lumière de son nouvel atelier à Asnières, les toiles de Nathalie sont chargées d'énergie positive, de messages qui regonflent. Les corps sont filtrés d'un vert qui laisse découvrir la chair différemment et d'un orange solaire. La technique est toujours aussi sûre, les aspérités de la toile de plus en plus présentes. Le public s'arrête de toute façon devant ses toiles, c'est inévitable, une évidence. Nathalie est en plus une personne charmante très ouverte avec qui le dialogue est serein et facile. 

MacParis, des choses à vous raconter!

©UnArtistealaMaison

   ©UnArtistealaMaison
Non loin de là un autre travail me retient, je m'arrête complètement intriguée, non pas par les visages qui sont "anecdotiques" mais par ce que les toiles me renvoient. Mon oeil ne sait que comprendre : peinture? photographie peinte? impression numérique? Gilles Grimon a réussi à me retenir. Je commence donc par essayer d'analyser seule et puis lui vient à ma rencontre pour m'expliquer.  Sa technique de peinture, car il s'agit bien de peinture, est minutieuse, géométrique, les visages sont ceux de gravures de mode, et ce n'est pas pour rien, Gilles a, auparavant, travaillé dans la presse. Je l'écoute m'expliquer que ses visages apparaissent au fur et à mesure que les lignes se dessinent et que sans cette superposition colorée ils n'auraient aucun relief. Le point de départ du travail n'étant qu'un simple dessin au crayon. Sa peinture à plat laisse pourtant apparaitre du relief et du volume et c'est en photographiant un des visage que j'ai compris. Gilles Grimon réussit à tromper l'oeil et à faire travailler le cerveau avec simplement un visage plastique et des lignes.

MacParis, des choses à vous raconter!
 

©UnArtistealaMaison

 

MacParis, des choses à vous raconter!

©UnArtistealaMaison

   ©UnArtistealaMaison
Je erre dans les couloirs, pas convaincue par tout, certains artistes happés par d'autres de part la configuration des différents espaces. Organiser une exposition même avec la plus grande expérience du monde implique aussi des choix "d'exposition" d'ordre de passage, d'équilibre. Je n'ai pas beaucoup de temps, je perçois des talents mais malheureusement je ne peux faire plus. Il feront très sûrement partie de mes portraits à venir. Et puis voilà il y a ces photos glacées qui m'arrêtent. Une plastique, un vernis, des couleurs éclatantes et sensuelles, féminines et masculines. Je vous parle d'une femme? et bien non il s'agit de l'objet ou l'espace, d'une autre époque, qui revit soit par le regard à hauteur d'enfant, soit par le détail photographié par Jean-Marc Besacier comme un élément de mode, une courbe physique même, un lieu luxueux. Il est étonnant de se dire qu'une ligne banale peut être interprétée comme un objet de luxe, un élément féminin sorti des magazines de mode. Je ne pourrais pas en dire beaucoup plus car il faut voir son travail pour ressentir. Ce n'est pas toujours simple de mettre des mots. Ses photos d'architectures sont également surprenantes mais à vous de découvrir! Et je vous invite à lire le très joli texte écrit par Patrick Nottret au sujet de Jean-Marc Besacier.

MacParis, des choses à vous raconter!

©UnArtistealaMaison


   ©UnArtistealaMaison
Je m'arrête devant le travail de Rolf Saint-Agnès, il parle tout seul, une véritable allégorie de la vie, celui d'Hélène Lagnieu, un grand cabinet de curiosités de papier mêlées à des objets improbables "enclochés" comme des animaux empaillés.

MacParis, des choses à vous raconter!

©UnArtistealaMaison


Il y a eu aussi la légèreté de Nicolas Boutruche qui m’interpelle, son travail photographique me fait sourire, il y a du boulot derrière, de l'idée, des heures de photographies qui montées les unes avec les autres donnent ces tableaux de vie enjoués et parlants, anti-gravité, une apensateur photographique qui fait du bien. Des références à l'enfance, aux images d'Epinale, où a des scènes du quotidien souvent trop banales. Si cela ce n'est pas une entourloupe à la morosité! qu'on me transforme en clown! Lisez son "A propos" avec un petit sourire au coin de la bouche. 

MacParis, des choses à vous raconter!

©UnArtistealaMaison

   ©UnArtistealaMaison
Je me demande si je ne vais pas changer de métier!
Alors voilà c'était une visite anti-grisaille, un parti pris, certains me diront "ok rien d'original" quand d'autres me feront la remarque "mais pourquoi n'as tu pas parlé d'un tel ou d'un tel". Choix choix et choix. En espérant quand même que cela vous parle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexia 285 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte