Magazine Concerts & Festivals

The Imaginary Suitcase – Full Moon Fever

Publié le 05 décembre 2013 par Concerts-Review

 J'ai fait un rêve... 

Rien  à déclarer, messieurs, dames?

Qu'y a-t-il dans cette  valise?

Quelle valise?

Vous vous foutez de nous?

Faut pas halluciner, si vous y tenez, douze cantiques à écouter au coin du feu!

The Imaginary Suitcase a sorti une troisième rondelle, 'Full Moon Fever', après 'Here's to those we could not save...' et 'Putting things on top of other things'!

a4283370671_10.jpg

The Imaginary Suitcase, pour les non-initiés, c'est l'alter ego de Laurent Leemans, chanteur et guitariste chez Ceilí Moss ( un combo folk rock sévissant sur nos scènes depuis 1995), un biographe nous signale l'avoir connu vierge!

Pardon?

Laisse nous finir... La Vierge du Chancelier Rolin!

La notice d'emploi indique: L L wrote all the songs, except le traditionnel ' Bonny at morn' - he played all the instruments, sur le même Bonny, Cécile 'Seesayle' Gonay assure les backings et caresse un violon - sur 'Moonlight on the water' et   ' A une passante', Jean-François Durdu ( Ceilí Moss - Camping Sauvach) maltraite l'alto ( viola).

934932_536167519756075_1818131814_n.jpg

1: 'Yer Mother'  

Une voix grave, un chant agité, un fond sonore étonnant, mixant sonorités Americana, mais à la David Lynch, et la palette utilisée par Martin Hannett pour ses productions coldwave. 

Entrée en matière intrigante et tonitruante!

2. ' Bonny at morn'. 

Changement radical de piste avec le Celtique 'Bonny at morn' ,a Northumbrian folk song dont on retrouve une trace dans les songbooks en  1921

Le titre est un des favoris des small pipes players, il est également au répertoire de Barbara Dickson ou des Watersons.

Clos les paupières, imagine voir les moutons..

 The sheep's in the meadow and the kye is in the corn

Thou lies ower lang in thy bed, bonny at morn...

Superbe seconde voix, chevrotante, de Seesayle.

Une réussite! 

3. ' Electric'

Une balade dans un Sud aride, malsain, la guitare caracole, croisant au passage quelques membres de Wilco, Son Volt et autres adeptes d'un alt.country rugueux, quant à la voix, râpée comme blessée par un cactus malveillant, elle s'insinue pernicieusement dans ton encéphale pour agresser  tes nerfs cérébro-spinaux.

4. 'Stay awhile'

Je t'offre une tasse de thé?

Titre apaisé!

5.'Moonlight on the water'

Un gospel crépusculaire sur guitare morbide.

Laurent fait son Janis Joplin.

6.'Every little thing'.

...she does is magic?

Oublie les flics ou  Paul McCartney, ce 'Every little thing', avec son violon  gémissant, est le prototype de la ballade folk mélancolique.

7. ' A une passante'  

Charles Baudelaire revu par Noir Désir ayant croisé Louise Attaque.

Littéraire et attachant!

8.'It is he'. 

Un titre hanté proche des efforts de Bert Dockx au sein de son Flying Horseman. 

T'es pas trop étonné de lire que L L cite Wovenhand ou 16 Horsepower comme influences!

On apprécie beaucoup le violon 'Nine by Nine ' ( John Dummer).

9.( make up your own title)

A chacun son job, mec!

Petit instrumental badin!

10.'Where are we?' 

Une longue plage/ cauchemar aventureuse.

 A l'amorce psyché/atmosphérique lancinante ( Pink Floyd n'est pas loin) succède un  récitatif solennel et inquiétant avant de reprendre une route passant par de sordides venelles d'où jaillissent d'on ne sait où des ombres sinistres.

Maman, où suis-je?

11. 'Whatever keeps us undertained'.

Un blues lo-fi décoré de lignes d'harmonica roots.

12.'You know you're always welcome'. 

En mode British folk classique, style Ralph McTell, Nic Jones ou Martin Simpson.

'Full Moon Fever', un album varié que tu peux te procurer en prenant contact avec Mr Leemans à cette adresse:

info@theimaginarysuitcase.be

d4226i93252h195405.jpg


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte