Magazine Concerts & Festivals

Beriwan, tête de Kurde – 10/12/13

Publié le 09 décembre 2013 par Radiocampusparis @campusparis

van-parisTous les mercredis, des manifestants marchent jusqu’au 147 avenue Lafayette, à Paris, où 3 militantes kurdes ont été assassinées le 9 janvier 2013.

37°2 y rejoint Beriwan, avant d’aller se réchauffer dans le petit appartement où elle vit avec son ami, sa fille et des cartons de vieux CD.

Beriwan a 33 ans, une clé de sol tatouée sur la main, une dent de lait de sa fille dans son porte-monnaie, et depuis peu le statut de réfugiée politique – qu’elle a attendu 9 ans.

Tour à tour chanteuse, tatoueuse, coiffeuse, mais surtout chanteuse, vous ne l’entendrez pas jouer de saz, la guitare sacrée des Kurdes, ni parler du documentaire qu’elle prépare (à distance) sur la condition des femmes de sa région.

Vous l’entendrez parler de Kurdistan, du Dieu qui ne s’est jamais manifesté et de la nouvelle Beriwan qui se construit loin des siens.

Un portrait réalisé par Auréanne Colineau et Elsa Ginoux


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte