Magazine Culture

Les couleurs de Virginie, par Virginie Tanguay…

Publié le 09 décembre 2013 par Chatquilouche @chatquilouche

Les couleurs de Virginie, par Virginie Tanguay…

    Cet oiseau de proie était un des derniers survivants de son espèce.  Son plumage chamois aux reflets mordorés le rendait unique en son genre.  Il nichait en banlieue de la grande ville, dans un chêne centenaire, au sommet d’une colline.  De son nid douillet, il observait les passants et chassait la vermine qui errait près des trottoirs.  Il humait l’odeur des saucissons et des pâtés de foie qui s’échappait de la boucherie du coin.  Il s’était habitué à l’homme…  Jusqu’au jour où sa vie fut bouleversée.

   Un matin d’automne, alors que le vent et la neige valsaient, l’oiseau fut apeuré par le vacarme des pelles mécaniques et des camions lourds qui brisaient son environnement.  Le majestueux feuillu qui l’abritait fut coupé et la colline réduite.  La source d’eau pure qui le désaltérait disparut sous les décombres et de l’asphalte noir remplaça les herbes folles.  Le bruit l’étourdissait, la nervosité et l’urgence de l’homme l’affectaient.  À la simple pensée de revoir la cime des arbres osciller aux vents, il se calma.  Peiné et en colère, l’oiseau rare s’en alla.  Ses battements d’ailes le menèrent loin, très loin.

   Plusieurs jours passèrent et l’oiseau nostalgique ne s’arrêtait pas de voler.  Tranquillement, il accepta de perdre ses habitudes et son port d’attache.  Il retrouvait son goût de l’aventure et savourait la liberté.  Il voltigeait et appréciait l’immensité : des profondes vallées, en passant par les marécages et les flèches littorales, jusqu’à la forêt boréale et ses richesses.

   Alors qu’il survolait le flanc d’une montagne, une fatigue extrême le poussa à atterrir dans un endroit magique.  Là-bas, la neige couvrait déjà les sentiers.  Les éléments naturels scintillaient.  Les couleurs se mélangeaient au ciel.  Dans la fusion du rouge cadmium et du gris de payne, naissait une teinte violacée.

   Des flocons se posaient délicatement tandis que d’autres, entraînés par un courant d’air ascendant, restaient suspendus au foulard de brume.  La plantation d’épinettes blanches, matures, s’alignait si bien qu’elle donnait l’illusion de symboles géométriques.

   L’écho d’un chant divin résonnait et envoûtait l’atmosphère.  L’oiseau se sentit heureux à cet endroit.  Il s’intronisa alors le « gardien » de ces lieux, tout en gardant en mémoire cette féerie qui le faisait vibrer au lieu d’où il provenait.   Il avait su écouter son cœur et prendre la bonne décision pour s’épanouir.  Après tout, n’était-il pas l’unique responsable de son bonheur ?

Notice biographique de Virginie Tanguay

Les couleurs de Virginie, par Virginie Tanguay…
Virginie Tanguay vit à Roberval, à proximité du lac Saint-Jean.  Elle peint depuis une vingtaine d’années.  Elle est près de la nature, de tout ce qui est vivant et elle est très à l’écoute de ses émotions qu’elle sait nous transmettre par les couleurs et les formes.  Elle a une prédilection pour l’aquarelle qui lui permet d’exprimer la douceur et la transparence, tout en demeurant énergique.  Rendre l’ambiance d’un lieu dans toute sa pureté est son objectif.  Ses œuvres laissent une grande place à la réflexion.  Les détails sont suggérés.  Son but est de faire rêver l’observateur, de le transporter dans un monde de vivacité et de fraîcheur, et elle l’atteint bien.  Elle est aussi chroniqueuse régulière au Chat Qui Louche.   Pour ceux qui veulent en voir ou en savoir davantage, son adresse courrielle :  tanguayaquarelle@hotmail.com et son blogue : virginietanguayaquarelle.space-blogs.com.  Vous pouvez vous procurer des œuvres originales, des reproductions, des œuvres sur commande, des cartes postales.

(Une invitation à visiter le jumeau du Chat Qui Louche :https://maykan2.wordpress.com/)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chatquilouche 15511 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines