Magazine Culture

Mamette - 1- Anges et Pigeons

Publié le 09 décembre 2013 par Manu17
Nob
Glenat
ISBN 9782723454896
48 pages
2006
(Emprunté à la médiathèque)
Mamette - 1- Anges et Pigeons
Mes impressions: 
Mamette est une adorable petite mamie avec une drôle de tête en forme de poire ou de religieuse, la pâtisserie bien sûr pas la nonne ! Attachante, tendre, attentionnée, elle est toujours de bonne humeur, elle déborde d’énergie, adore s’amuser avec les enfants ou nourrir les pigeons. La mamie que nous rêverions tous d’avoir en somme.
Tout le contraire de son amie, Madeleine Pinsec, aussi grande et sèche que Mamette est petite est ronde. Toujours grincheuse, elle n’a pas eu d’enfants et semble, à priori, très bien s’en accommoder et ne rate jamais une occasion de shooter dans les pigeons qu’elle considère comme des rats volants qu’il faut à tout prix exterminer.
Il y a aussi Madame Vidal, toujours souffreteuse, qui comme son nom l’indique est une véritable encyclopédie médicamenteuse, le solitaire Monsieur Bruneau, toujours un peu triste, et bien sûr Maxou, le fils de l’aide à domicile et bien d ‘autres encore.
Des flashbacks nous permettent également de découvrir la rencontre entre Mamette et son Jacques, feu son mari, ou encore sa rencontre avec la revêche Mademoiselle Pinsec. Ces flashbacks ont peut-être donné à l’auteur l’idée de faire des albums consacrés au passé de son héroïne. En tout cas moi, ça m’a tellement donné envie que je me suis d’ores et déjà empressé de commander les trois tomes des « Souvenirs de Mamette ».
Sous un abord léger et humoristique cette bande-dessinée traite, l’air de rien, de nombreux thèmes liés aux séniors. La solitude en général, la solitude liée au veuvage, Mamette se rend au cimetière pour parler à son mari disparu ; les visites des enfants qui se font rares, le fils qui passe en coup de vent tout en gardant son portable collé à l’oreille ; les problèmes de santé liés à l’âge, les bobos des unes et des autres ; les relations intergénérationnels, Mamette va se retrouver à faire du « baby- sittainge » pour le petit Maxou, gentil garnement ; ainsi que les rapports entre personnes âgées qui ne se font pas de cadeaux entre elles.
Des personnages bienveillants, attachants, qui nous charment autant par leurs qualités que par leurs défauts, et des dialogues avec une sacrée dose d’humour, parfois même noir et grinçant, ce qui n’est pas pour me déplaire, font que je me suis vraiment régalé avec ce premier tome.
Petit aparté, les scènes où Mamette, chez elle, parle à la photo de son mari m’ont rappelé une vieille dame que j’ai connue autrefois. Elle vécut jusqu’à plus de 100 ans. Toujours coquette malgré son âge avancé mais n’y voyant plus très bien, elle abusait bien souvent de son fond de teint. Sur son vieux téléviseur, trônait la photo de son défunt mari. Le cadre et la photo étaient plein de traces de son fond de teint. Je l’imaginais le soir, embrassant la photo de son mari avant d’aller se coucher… Madame Saleix, où que vous soyez, je vous embrasse.
Mamette, vous ne la connaissez pas encore, elle vous adore déjà !
Mamette - 1- Anges et PigeonsNob
Visitez le blog de l'auteur: http://nobfactory.blogspot.fr/  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manu17 1424 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines