Magazine Culture

Le sermon sur la chute de rome

Par Antoine06 @AVissuzaine
En corse, dans un petit village, loin de tout, deux enfants du pays reprennent le bar. En quelques mois, l’affaire attire du monde des villages voisins. Hélas, l’auteur, croit devoir justifier la généalogie des jeunes tenanciers et se perd dans des descriptions historiques dont le lien avec l’histoire paraît bien éloigné, parfois même on s’y ennuie au point d’éviter quelques pages tant on ne sait pas de qui il s’agit. Pour le lecteur qui n’est pas agrégé de philosophie, la lecture des dix dernières pages de l’épilogue ne s’impose pas. Pourquoi alors lire un tel livre jusqu’au bout (ou presque) ? Simplement parce qu’il est magnifiquement bien écrit et qu’il peut en être drôle.
 « L’employé portait une chemisette à rayures et une cravate hideuse et Aurélie comprit au bout de quelques minutes qu’elle n’obtiendrait pas les explications qu’elle était venue chercher, car il ne s’agissait que d’exercer avec une délectation répugnante un pouvoir qui ne se manifestait que dans les caprices de son arbitraire, le pouvoir des minables et des faibles, dont ce type en chemisette était le représentant parfait, avec le sourire idiot et suffisant qu’il lui adressait du haut de la citadelle imprenable de sa bêtise. »
LE SERMON SUR LA CHUTE DE ROME LE SERMON SUR LA CHUTE DE ROME, de Jérôme FERRARI Actes sud, ISBN 978-2-330-01259-5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoine06 2209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines