Magazine Cinéma

Critique The Hobbit 2 la Désolation de Smaug

Publié le 10 décembre 2013 par U2grier

The Hobbit 2 la Désolation de Smaug 8/10

Critique The Hobbit 2 la Désolation de Smaug de Peter Jackson Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Richard Armitage Sortie le 11 décembre 2013, vu en avant-première le 9 décembre 2013 en VOSTF 3D Merci à Warner Bros France pour l'invitation
Comment ne pas aimer ce deuxième volet de la saga The Hobbit ? Il est plein d'aventures, d'actions et de découvertes. Peter Jackson nous offre un flashback comme entrée en matière, sans compter son petit caméo provoquant des réactions bien sympathique dans la salle. On ne s'ennuie pas une seconde, tout comme dans le premier (voir ma critique).
Les effets spéciaux sont totalement assumés, les prises de vues paysages sont magiques, les chorégraphies de combats, surtout la scène des tonneaux avec les elfes, orques et nains, est juste parfaite. Le dragon est majestueusement splendide, et sa voix (en vo) fera sûrement frissonner plus d'un. J'avais peur de ne pas voir beaucoup de scènes avec Smaug le Prodigieux, mais ouf nous avons été servi sans problème et heureusement car c'est quand même le sujet de cette suite.
The Hobbit 2 n'est pas totalement centré sur Bilbon et c'est pas plus mal, cela laisse plus de place aux seconds rôles tel que Thorin, Kili, Bard, Tauriel et aussi Gandalf.
La seule chose que l'on pourrait regretter, c'est le fait que les nouveaux personnages sont, pour la plupart, survolés, tout juste si on se rappel de leurs noms, comme par exemple Beorn (l'homme ours géant que l'on voit en début de film). Et la relation, Thranduil, Légolas et Tauriel est très peu expliquée, dommage car il y avait du potentiel à exploiter. La musique de Howard Shore est quasi inexistante, pourquoi n'a t-il pas gardé les thèmes musicaux pour tel ou tel personnages, je me le demande encore.
Côté acteurs, les inratables sont Richard Armitage (Thorin) étant vraiment performant dans cette aventure. Evangeline Lilly (Tauriel) est superbe en Elfe. Aidan Turner (Kili), très surprenant et agréable dans cet épisode. Et mon coup de cœur, sans hésiter, est Lee Pace (Le Roi Thranduil), il est superbement odieux mais craquant et parfait dans son rôle du roi des Elfes.
Très franchement si vous avez la possibilité de le voir en VOSTF et en 3D lunettes actives, n'hésité pas une seconde. Maintenant j'ai hâte de voir la suite, car comme vous pouvez vous en douter, la fin laisse un suspense insoutenable.
Lyd
Bande annonce

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


U2grier 1370 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines