Magazine Cinéma

Mandela : Un long chemin vers la liberté - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Mandela-Banner-1280px

Toute une vie de combat pour la liberté ! One man, one vote !

Après 16 ans de travail et 34 versions du scénario, le producteur Anant Singh livre son film biographique sur Nelson Mandela à travers la réalisation de Justin Chadwick et l'interprétation d'Idris Elba.
Mandela-Un-long-chemin-vers-la-liberte-Idris-Elba-Naomie-Harris-01Le(s) plus

Quelques minutes de bonheur et de soleil, en voyant l'enfance de Nelson Mandela dans la campagne sud-africaine, avant d'atterrir à Johannesburg pour nous montrer le vrai visage de l'Afrique du Sud, de l'apartheid, mais également celui de l'homme que nous connaissons principalement à travers son combat pour la liberté.

A travers le jeu d'Idris Elba, on découvre un homme à femme, parfois égoïste et qui peut également être violent.
Le film Mandela : Un long chemin vers la liberté n'hésite pas à nous montrer les défauts de l'homme, en complément de son combat pour la liberté au sein de l'ANC (Congrès national africain).

Le plus grand changement dans la vie de Nelson Mandela (Idris Elba) arrive lorsqu'il rencontre sa femme Winnie Mandela (Naomie Harris) qui l'encourage à s'engager à fond dans son combat. D'ailleurs, elle prend le relai lorsque Madiba purge sa peine d'emprisonnement, sentence annoncée au tribunal après le superbe discours "One man! One vote !".
Une scène très émouvante, qui maintient la pression jusqu'à l'annonce du verdict.

Le film Mandela : Un long chemin vers la liberté est rythmé par différents chapitres et changements de ton, autour de la vie de Nelson Mandela: son enfance, sa carrière d'avocat, son combat pour la liberté au sein de l'ANC, son emprisonnement, la négociation, sa liberté et son élection.
Son combat passant avant ses deux femmes et ses enfants, Nelson Mandela n'a pas hésité à sacrifier sa vie personnelle pour s'investir complètement dans sa lutte pour la liberté de tous. Jusqu'au jour du vote, qui lui permet de devenir président de la République d'Afrique du Sud.

C'est dynamique, parfois très bruyant, il y a de l'action, de l'amour et de la tristesse, sans oublier des moments très dur. Les différentes émotions sont toutes présentes dans le film Mandela : Un long chemin vers la liberté.

Mandela-Un-long-chemin-vers-la-liberte-Naomie-Harris-01

L'interprétation de Nelson Mandela par Idris Elba est superbe sans tomber dans la grossièreté du sosie.
Même si physiquement il y a une différence, on retrouve les mêmes gestes et on a par moments l'impression d'entendre Madiba, à travers le jeu et l'accent de l'acteur.
Winnie Mandela, interprétée par la pétillante Naomie Harris, permet de voir ce qu'il se passe à l'extérieur, pendant que Nelson Mandela purge sa peine de prison. Elle apporte une touche de glamour.

Esthétiquement, Mandela : Un long chemin vers la liberté a parfois d'allure d'un film de Paul Greengrass: Caméra à l'épaule pour filmer l'ambiance des manifestations ou des revendications, qui livre des scènes d'actions très dynamiques.
Mais ce qui est vraiment impressionnant, ce sont les moyens utilisés qui sont vraiment énormes, on a l'impression de voir un blockbuster (dans le bon sens du terme) à l'écran et le réalisateur Justin Chadwick nous livre un biopic d'une qualité remarquable.

A noter la très belle bande-originale, dont les chants africains et surtout la musique de la dernière scène qui est envoutante.

Le(s) moins

Le seul véritable point négatif que l'on peut relever du film Mandela : Un long chemin vers la liberté, c'est sa longueur.
C'est vraiment dommage, étant donné que toutes les parties sont denses, intéressantes et jamais futiles, mais la durée totale du film lui porte préjudice.

Le film Mandela : Un long chemin vers la liberté aurait surement gagné à être découpé en deux parties: une première sur son combat pour la liberté jusqu'au jugement de Nelson Mandela et l'annonce de sa sentence, pour ensuite avoir une seconde partie sur ses vingt-sept années d'emprisonnement et sa libération.

Mandela-Un-long-chemin-vers-la-liberte-Idris-Elba-01
Conclusion

Même si le film aurait certainement gagné en intensité s'il était découpé en deux parties, Mandela : Un long chemin vers la liberté bénéficie de la magnifique réalisation de Justin Chadwick, pour un superbe biopic qui rend hommage à l'homme d'exception, à travers le jeu très juste d'Idris Elba.

Ma note: 8.5/10


Mandela : Un long chemin vers la liberté

Mandela-Un-long-chemin-vers-la-liberte-Affiche-France

Synopsis : "Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d'avocats noirs et devenir un des leaders de l'ANC.
Son arrestation le sépare de Winnie, l'amour de sa vie qui le soutiendra pendant ses longues années de captivité et deviendra à son tour une des figures actives de l'ANC.
À travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l'homme clef pour sortir son pays, l'Afrique du Sud, de l'impasse où l'ont enfermé quarante ans d'apartheid. Il sera le premier Président de la République d'Afrique du Sud élu démocratiquement."
Réalisé par: Justin Chadwick / Avec: Idris Elba, Naomie Harris, Tony Kgoroge / Genre: Biopic, Drame / Nationalité: Britannique, sud-africain / Titre original: Mandela: Long Walk to Freedom / Distributeur: Pathé Distribution
Durée: 2h26min / Date de sortie: 18 décembre 2013
Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !


    D'origine indienne, le producteur sud-africain Anant Singh, autrefois partisan du mouvement d'opposition à l'Apartheid, n'était pas considéré comme un citoyen blanc durant la ségrégation. Lorsqu'il a débuté sa carrière, il était l'un des premiers à produire des films engagés, mais n'avait ironiquement pas le droit d'assister à leurs projections dans les cinémas d'Afrique du Sud de nature séparatiste.

    Avant qu'Un long chemin vers la liberté ne soit publié en 1995, Nelson Mandela avait fait lire le manuscrit au producteur Anant Singh : "Ça m'a pris le weekend et je lui ai immédiatement dit : 'il y a de quoi en faire un film considérable, je dois le faire !'" Deux mois plus tard, quand le livre a été publié, les offres arrivèrent d'Hollywood en abondance et la surenchère commença. Singh revient sur ce que Mandela lui avait alors déclaré : "C'est une histoire sud-africaine, c'est toi qui doit la raconter". C'est donc le leader en personne qui a cédé au producteur les droits d'adaptation tant convoités : "Tout ce que j'ai pu lui offrir en retour était la promesse de faire un film dont il serait fier."

    Le scénariste William Nicholson ainsi que les producteurs David Thompson et Anant Singh avaient déjà collaboré tous les trois pour Sarafina!, une comédie musicale autour de la libération de Nelson Mandela.

    Mandela : Un long chemin vers la liberté retrace 70 ans de la vie du premier président de la république d'Afrique du Sud. Ainsi, trois acteurs l'incarnent : Siza Pina durant son enfance, Atandwa Kani de 16 à 23 ans et Idris Elba de 23 à 76 ans. Pour faire évoluer le visage du comédien britannique sur 53 années, de nombreux travaux en termes de maquillage ont été nécessaires. La chef maquilleuse Megan Tanner a dû faire appel à Mark Coulier, spécialiste en prothèses de latex qui avait obtenu l'Oscar du Meilleur maquillage pour La Dame de fer, un autre biopic.

    Le producteur Anant Singh ne souhaitait pas faire appel à un scénariste sud-africain par souci d'impartialité. Il a donc demandé au scénariste anglais William Nicholson d'adapter les mémoires de Nelson Mandela. 16 années ont été nécessaires pour venir à bout de ce travail colossal : "C'était une expérience plutôt terrifiante. Je sentais le poids d'une énorme responsabilité : il fallait que je la raconte bien sans passer à côté de l'histoire. On peut aussi avoir peur d'offenser les gens, d'omettre des faits, de donner une fausse image de toutes ces personnes qui ont vécu cette période, parfois sacrifié leur vie ou tout au moins une grande partie", explique Nicholson.

    Mandela : Un long chemin vers la liberté est directement adapté des mémoires du leader sud-africain. Ces dernières ont été rédigées et sont sorties durant son incarcération. Ses codétenus ont joué un rôle déterminant dans la parution de cet ouvrage. Ils s'occupaient de relire, condenser les 600 pages de la version finale en seulement 50 et faire sortir le livre clandestinement de prison.

    Justin Chadwick, Naomie Harris et Anant Singh avaient déjà tous trois collaboré pour The First Grader, qui retraçait l'histoire vraie d'un Kenyan et de sa lutte pour le droit à l'éducation.

    Idris Elba a été choisi pour incarner Nelson Mandela grâce à ses rôles dans la série Sur écoute (où il campait un redoutable gangster) et le téléfilm Quelques jours en avril qui retrace le génocide rwandais.

    Pour réaliser ce film, l'intervention du coach dialogue Fiona Ramsey était indispensable en raison des 11 langues officielles d'Afrique du Sud. Idris Elba a ainsi dû oublier son accent cockney, un accent très prononcé de l'est londonien, qui a fait le succès de Michael Caine.

    Naomie Harris, qui incarne l'épouse de Mandela, est née le 6 septembre, soit le même jour qu'Idris Elba.

    Pour ajouter de la crédibilité à son film, Justin Chadwick a décidé avec la directrice de casting Moonyeenn Lee de faire appel à 140 anciens prisonniers de Robben Island ayant côtoyé de près ou de loin Nelson Mandela.

    Trouver des décors s'est avéré une affaire plus complexe qu'il n'y paraissait. En effet, la majorité des lieux décrits dans le livre par Nelson Mandela ont extrêmement changé ou sont désormais interdits d'accès. Il n'aurait de plus pas été correct vis-à-vis des Sud-Africains de recréer en pleine rue des scènes d'affrontement qui ont choqué l'ensemble de la population. Pour ces diverses raisons, une importante partie du film a été tournée en studio.

    Avec ses 12 000 figurants, Mandela : Un long chemin vers la liberté devient le quatrième film de l'histoire avec le plus de figurants, juste après Le Seigneur des anneaux : le retour du roi qui en compte 20 600, reléguant ainsi La Bataille de Solférino, sorti 3 mois plus tôt, à la cinquième place.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Mandela : Un long chemin vers la liberté ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Prisoners - Critique

    Prisoners Critique

    Peut-on se faire justice soi-même ?Dans Prisoners, Hugh Jackman incarne Keller, un père enragé qui est prêt à tout pour retrouver sa fillette de 6 ans et celle... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Turbo - Critique

    Turbo Critique

    Quand un escargot se la joue Fast and Furious !Les studios DreamWorks Animation sont de retour, avec cette fois-ci l'histoire de Turbo, un escargot qui veut... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Sâdhu - Critique

    Sâdhu Critique

    Un très beau voyage spirituel !Gaël Métroz, réalisateur de documentaire fasciné par l'Asie, a vécu un pèlerinage de 18 mois, aux cotés de Suraj Baba, un sâdhu,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Capitaine Phillips - Critique

    Capitaine Phillips Critique

    Thriller sous haute tension !Réalisateur engagé, Paul Greengrass adapte l'histoire vraie d'un cargo pris en otage par des pirates somaliens, avec Tom Hanks... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Hunger Games - L'embrasement - Critique

    Hunger Games L'embrasement Critique

    Jennifer Lawrence enflamme l'écran dans une suite plus sombre !Katniss Everdeen revient sur grand écran pour le second volet d'Hunger Games, toujours sous les... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Mandela: Un long chemin vers la liberté [B.A.]

    Mandela: long chemin vers liberté [B.A.]

    Bande-annonce du film Mandela: Un long chemin vers la liberté.D'après l'autobiographie de Nelson Mandela, qui a malheureusement disparu le 5 décembre 2013,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Lovelace - Critique

    Lovelace Critique

    Témoignage sensuel, poignant et émouvant d'une vie tragique !Amanda Seyfried prête ses traits à l'actrice X Linda Lovelace, célèbre pour son rôle dans le film... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog