Magazine

Les 50 ans de la Jeune Chambre Économique à Monaco

Publié le 15 décembre 2013 par Podcastjournal @Podcast_Journal
PLAN DU SITE feeds/ En 1910, à Saint-Louis (Missouri, États-Unis), Henry Giessenbier a l'idée de créer un groupe où l'on préserve la tradition des styles de danses mais surtout, grâce à l'entraide, on favorise l'ascension sociale des membres. Dès 1915, un notable de la ville les invite à participer plus activement dans les affaires de la cité. L'association devient rapidement un organisme important, comptant 750 membres en cinq mois d'existence...
C'est en 1920 que les 29 clubs "Junior Citizens" (JCS) répartis sur le territoire permettent de créer la Jeune Chambre de Commerce des États-Unis. Le premier président de l'organisation nationale était le fondateur Henry Giessenbier.

Aujourd'hui, sous la présidence internationale de Chiara Milani, 8000 organisations locales s'activent en 123 pays, pour "contribuer au progrès de la communauté en offrant aux jeunes les moyens de développer des aptitudes à l'encadrement, à la responsabilité sociale, à l'ouverture d'esprit sur autrui".
Reconnue par l'UNESCO, l'UNICEF, la CNUCED, l'OMS et bien d'autres organismes internationaux, l'ONG a compté parmi ses membres Richard Nixon, Gerald Ford, John Fitzgerald Kennedy, Jacques Chirac... et à Monaco, le prince Albert II.
A l'occasion des 50 ans d'existence de la JCEM, le Souverain monégasque a souligné le "dynamisme qui caractérise chacun des membres de la JCEM et encourage, dans leurs domaines d'activité respectifs, les nouvelles générations de décideurs et d'entrepreneurs à poursuivre leur contribution au développement et au rayonnement de Monaco".

Leila Chiha, présidente nationale JCEM 2013, précise: "A la JCI, l'action est locale, mais nos principes et notre influence sont mondiaux. Les membres comprennent que dans un environnement mondialisé, leurs actions locales aient un écho et un impact mondial."

En Principauté, l'association compte 220 membres, de 40 nationalités différentes. Elle participe à la vie monégasque à travers des manifestations - No Finish Line, Concours de création d'entreprise, Charte de responsabilité sociétale -, conférences et rencontres, avec le mot d'ordre: "Osez imposer vos idées pour le bien de la communauté".
La soirée de gala, dans une ambiance "Années folles", réunissant les anciens présidents, sénateurs, membres et sympathisants, a eu lieu le 12 décembre en présence de S.A.S. le Prince Albert II. Une rétrospective a retracé les 50 ans d’histoire de la JCEM et a rendu hommage aux deux fondateurs: Jean-Claude Tunon et Henri Agnelly. Les cérémonies de passation de pouvoir entre Leila Chiha présidente 2013 et Cédric Cavassino président 2014, ainsi qu'entre Bernard Fautrier président du Sénat 2013 et Christophe Pisciotta président du Sénat 2014 ont également eu lieu ce même soir.

Les performances artistiques et l'organisation impeccable de l'évènement ont fait de ce gala un moment inoubliable, une réussite, à tous points de vue! Amnesty International a annoncé lundi 9 décembre 2013 qu’elle a déposé une plainte contre l... Podcast (183.27 Ko) L’attraction "Moteurs, Action!" à Disneyland Paris.... Podcast (49.39 Ko)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107715 partages Voir son profil
Voir son blog