Magazine Concerts & Festivals

Un show de Michaël Gregorio, c'est mille concerts en un seul!!

Publié le 16 décembre 2013 par Filou49 @blog_bazart
16 décembre 2013

gregorio

Il y a longtemps, pratiquement dans une autre vie, j'habitais Paris et je passais pratiquement tous les soirs dans les petits cafés théatre de la capitale à la recherche de nouveaux talents... en même temps, pratiquement dans une autre vie, un certain Laurent Mariotte présentait une émission justement consacré aux nouveaux talents, intitulé les coups d'humour (diffusé parfois sur la même TF1).... et toujours à la même période, toujours pratiquement dans une autre vie (non c'est pas redondant du tout ma petite formule), un certain Michael Gregorio, même pas agé de 18 ans, passa pour la première fois dans cette émission, et devant un Laurent Mariotte ébahi et un filou 49 qui l'était tout autant, se mit à imiter des chanteurs anglo saxons de Joe Cocker à Ray Charles avec un talent et une maitrise vocable et un sens de la scène  absolument incoyable pour son âge, et même pour n'importe qui....

Quelques minutes après la fin du spectacle, nous croisames complètement par hasard Michael sur le quai du métro d'en face et nous lui avons levé le pouce en guise d'approbation, et le tout jeune artiste, peu habitué à l'époque à ce genre de compliments semblait rosir de gêne....

Bref, 10 ans  après cet épisode, tout cela semble appartenir à de la pure Science fiction: Laurent Mariotte  a abandonné les émissions d'humour, pour préparer des poulets braisés et autre veaux en papilotte (mais toujours sur TF1), j'ai quitté Paris et ai remplacé mes sorties théatrales par des  visions de vidéos de magie avec mon fils, et surtout...Michael Greggorio ne rougit plus (du moins je pense) lorsqu'on lui fait des compliments dans le métro ( d'ailleurs pas sur qu'il prenne encore le métro)puisqu'il est devenu, sinon une star internationale, du moins un imitateur presque aussi connu que Nicolas Canteloup et Laurent Gerra, dans des genres différents.

Il suffisait de voir la Salle du Radiant Bellevue de Caluire (cette belle scène que je fréquente énormément depuis sa rénovation, et dont j'ai appris qu'elle connait une fréquentation exponentielle, tout à fait méritée), début novembre lorsque je suis allé ( invité par...mon réseau de transport!!!) le voir sur scène,alors que l'artiste y était  prévu pour 3 soirs, plus une soirée dans l'immense centre des 3000 de la Cité Internationale,.

En effet, la salle du Radiant était pleine comme un oeuf, comme je ne l'avais encore jamais vu depuis que j'ai l'habitude de la fréquenter... et non contente d'être remplie à ras bord, la salle était bien chaude et complètement acquise à la cause du petit Michael, petit par la taille évidemment, mais immense par le talent.

gregorio michael

Car, durant les 2 heures que dure ce spectacle, Michael Gregorio livre une performance  vraiment éblouissante qui m'a laissé sur le c.....( carreau voulais je dire, évidemment).

Michaël  possède vraiment un don, qu'on ressent fortement à plusieurs reprises lors des différentes séquences qu'il fait, notamment lorsqu'il fait entrecroiser Véronique Sanson et   Johnny Hallyday sur Diego libre dans sa tête,  Shakira et Francis Cabrel sur Yaa Yaa ( un moment hilarant) ou encore, Ray Charles  Billy Holliday et Louis Armstrong sur Georgia, tout le public est absolument sidéré.

La réussite totale d'un spectacle de  Michael Grégorio, elle est due incontestablement à sa capacité à aborder tous les styles  du plus grave au plus aigu. L'homme possède en effet un vibrato assez exceptionnel qui l'entraine sur plusieurs rivages de voix, ca passe par les ténors ( Pavarotti) à la rock star, de  U2 à Freddy Mercury en passant par Michael Jakcson ( très belle séquence où il double une belle chanson de Mickael avec .

Mais Gregorio sait aussi jouer la corde de l'émotion et faire revivre brillamment certains mythes du music-hall ( notamment Jacques Brel dans une version épatante d'Amsterdam avec la vidéo d'un livre de Brel derrière lui, pour qu'on apprécie le mimétisme de l'artiste)

Le concert joue avec énormément de talent et d'équilbre sur les  registres de l'humour et de l'émotion, pour le plus grand plaisir du public, qui, forcément, ne peut que jubiler. 

En effet, depuis que je l'ai vu à ses tous débuts il y a donc maintenant 10 ans, Gregorio a pris une bouteille et son talent de performer est vraiment mis en avant.

L'artiste prend un vrai plaisir à faire le show ( à ses débuts forcément l'appréhension l'emportait un peu sur le plaisir) et n’oublie pas de jouer avec le public, grâce à un humour subtil  et jamais méchant ( même les BB Brunes, gentiments égratignées s'en sortent pas mal) qui fait souvent mouche.

Michael Grégorio donne l’impression de vraiment prendre son pied sur scène et d'être proche du public, et l'humilité qui émane franchement de lui (finalement, il pourrait bien encore rosir face aux compliments) ne peut que toucher, à cette époque où les artistes ne cessent de rivaliser d'égo surdimensionné, même pour ceux qui ont un talent 10 000 fois moins grand que le sieur Gregorio.

Car non content d'avoir cette voix modulable à merci et cette aisance avec le public , Michael Gregorio  est aussi un  musicien complet qui pratique pas mal d'instruments différents : piano, la guitare acoustique, électrique, au ukulele et à l’harmonica. Et il n'est pas le seul évidemment à être doué musicalement, puisqu' il a su choisir des musiciens qui l'accompagnent avec précision.

Bref, une très belle soirée qui a maintenant plus d'un mois, mais qui me reste toujours parfaitement en mémoire tant le plaisir de Michael Gregorio sur scène fut contagieux et c'est tout naturellement que lorsqu'il plongea dans le public, comme une star du rock qu'il reverait d'être, tout le monde se précipita pour tendre les bras et le remercier comme il se devait cet artiste si talentueux et si généreux.

Bref, s'il passe près de chez vous, laissez vous tenter vous serez à coup sur sous le charme. Et pour les autres, son DVD vient de sortir chez Universal Vidéo et c'est un cadeau de Noël idéal!!

Michaël Gregorio & Dave chantent "Vanina"

Un petit gimmick marrant posté sur grand écran juste avant le début du concert...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte