Magazine Concerts & Festivals

Beverly Jo Scott & Friends - Ancienne Belgique, Bruxelles - le 6 décembre 2013

Publié le 09 décembre 2013 par Concerts-Review

Mitch ZoSo Duterck

Beverly Jo Scott and Friends -  Ancienne Belgique, Bruxelles - 2012.06.06
Setlist :
01. Southern.
02. Mobile Bay.
03. Rockabilly.
04. Past Life.
05. If You Don't.
06. She's Your Woman;
07. Are You The One.
08. Working.
09. Light That Torch.
10. Rythm'n In Love.
11. Love Me Wild.
12. Tell Mama.
13. Big River.
14. O' Desire.
15. Need A Man.
16. With A Little Help From My Friends.
17. Raise It Up.

1497676_10152089605214301_1574218574_n.jpg

En cette soirée de Saint-Nicolas, c'est un superbe cadeau que le grand Saint a déposé à l' AB pour ceux qui croient encore un peu en lui. Configuration semi-flex pour ajouter un peu de convivialité à ce qui reste pour moi la meilleure salle du pays.
Dans mes pantoufles astucieusement posées au pied de la cheminée, je découvre un billet pour le concert de Miss Beverly Jo Scott, "Woaw" fais-je sur le champ, "merci Saint Nicolas" crie-je en levant les yeux au ciel comme lorsque j'étais enfant.

1011667_10152089605454301_142871169_n.jpg
 Le temps d'une douche, je me cale l'Ipod sur les oreilles, touche "play" et "boum" le "Ultralive Ballistic Rock" de ce grand connard mais Ô combien talentueux Ted Nugent m'explose dans les conduits auditifs.
D'un bon pas, je descends vers la gare de Ciney où je m'installe derechef (de gare) dans le train. Direction : Bruxelles Central que j'atteins 1h30 plus tard. A 18.00 tapantes, je suis le quatrième devant la porte de l'AB, prêt à foncer avec mon pote Didier vers les meilleures sièges disponibles. 19.00, les portes s'ouvrent et quelques secondes plus tard, le temps de transporter mes 100 kg à travers le hall d'accès, me voilà installé au 3 ème rang, plein centre. Je suis comme les vieux chevaux, j'ai mes habitudes et ce n'est pas à 52 ans que je vais en changer.
Il est passé vingt heures lorsque le concert commence, nous voilà récompensés de notre attente. Lumière tamisée dans les tons rouges, mauves et fond de scène floqué "Swamp Cabaret". 

A peu de choses près, je me croirais revenu dans l'ambiance qui précédait la tournée "Premonition" de John Fogerty il y

1467431_10152089605549301_1666745763_n.jpg
a 15 ans déjà. 

Ca sent le bayou, Brothas 'n' Sistas, et ça va être le bayou car notre BJ nationale va nous emmener visiter son Alabama lointain. 

La native de Mobile nous prend la main et nous guide au travers les canaux, dans l'enchevêtrement de tout ce qui constitue ses racines. Neil Young a chanté "Southern Man" mais si il avait connu BJ il aurait certainement écrit "Southern Girl".
BJ est une artiste qui connaît toutes les ficelles du métier, elle a fait la route et pas toujours sur des highways. Elle a connu diverses fortunes, ne devant parfois son salut qu'à une main
qui se tendait au bon moment, lorsque tout semblait perdu et c'est probablement ça aussi qui lui donne cette joie de vivre, ce besoin de partager, ce coeur énorme et cette franchise au bord des lèvres.

 Le succès? 

Elle a dû se battre pour aller le chercher et elle en connaît le prix à payer. C'est aussi pour ça que notre BJ est quelqu'un d'entier, une femme sincère qui a toujours un instant à vous accorder, un merci à vous dire, un "Hey Baby" qui résonne lorsqu'elle vous serre dans ses bras en vous gratifiant d'un "Thank You".
Le concert commence en mode cabaret avec BJ sur un podium surélevé plein centre et à sa droite son fidèle et talentueux bassiste Thierry Rombaux. On a presque peur de respirer tant l'émotion est palpable et les chansons tellement belles. 

Je garde une nette préférence pour Mobile Bay qui est tout bonnement superbe et bourré d'émotions. Sur l'écran en fond de scène notre Beverly fait apparaître comme par magie ses amis restés là-bas, dans son sud profond qui vit au rythme lent de la Mobile River. Il est certain qu'en ces moments d'intense communion c'est le visage et le sourire de son frère qui lui remplit le coeur et la tête, car sa voix tremble d'émotion et on sent qu'il faut un peu de temps pour que les choses se mettent en place sur scène.

 Il y a un je ne sais quoi de fébrile qui ajoute encore à la dimension humaine de ce concert.
Au fil des morceaux, les autres musiciens du band vont rejoindre le duo, nous verrons apparaître tour à tour Fabrice Manzini (guitare), Yves Baibay (batterie) et la liste s'allonge car BJ a convié ses jeunes amis de The Voice à la êète, Loredana, Angy, Mégane et Roberto avec lequel elle fera un duo soul-funk d'anthologie.

 Cerise sur le gâteau, ses amies de Sirius Plan sont également de la partie. Le trio magique Gaëlle Mievis, Claire Joseph et Skye (je connais son nom mais je ne le dévoile pas).
C'est la fête sur scène comme dans la salle, ça chante et ça danse partout.

524755_10152089605649301_1084906501_n.jpg
Je me préparais comme d'habitude à profiter du moment de silence qui suit le retour sur scène pour les rappels, je savais que j'allais lui demander "BJ, would you play O'Desire for me please" mais ce soir, elle me coupe l'herbe sous le pied car cette merveille de chanson fait partie intégrante du répertoire. J'adore cette ballade, je peux l'écouter en boucle sans jamais me lasser et la version avec Sirius Plan en backing vocals est tout simplement à vous arracher des larmes tant c'est beau. 

Des rappels?

 Il y en aura et même plus que prévu car ce soir c'est vraiment une immense communion entre la grande dame au franc parler et son public auquel elle s'adresse en français, en anglais, en néerlandais et... en argot bordel!
BJ fait désormais partie de notre patrimoine national comme Eddy Merckx, Annie Cordy ou encore Salvatore Adamo, ils incarnent tous la belgitude qui nous est chère et dont nous pouvons être fiers. Fabuleuse version de "With A little Help From My Friends" avec projection des images de Joe Cocker à Woodstock en toile de fond mais le guitariste qui joue sur l'album éponyme à savoir Jimmy "ZoSo" Page ne rejoindra pas le groupe sur scène, dommage mais ne boudons pas notre plaisir.

 Merci Madame BJ, merci pour votre gentillesse, votre disponibilité, votre talent et vote coeur grand comme les bayous d'Alabama;

 A bientôt, on the road ou autour d'un bon verre ;-)

Mitch ZoSo Duterck


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte