Magazine Côté Femmes

Le papa de mon fils est mort

Publié le 16 décembre 2013 par Mamanathome
Le papa de mon fils est mort

Des semaines que nous vivions un cauchemar. Des semaines que nous savions que l'issue risquait fortement d'être fatale, que les médecins étaient négatifs. Aucune bonne nouvelle n'a jamais été donnée. Jamais. Mais l'espoir était là. Impossible de faire sans lui, Impossible de penser que le pire se produirait, même si on le savait bien. Simplement impensable. Pas lui. Pas le père de mon fils aîné. Pas cet homme si généreux avec le coeur sur la main, pas cet homme gai, toujours prêt à rendre service. Putain pas lui quoi!

Pourtant il est mort. Il n'est pas parti, non il est mort. Il est mort et a laissé un vide salement immense et ce n'est que le début évidemment. J'avais encore tant d'engueulades à partager avec lui au sujet de l'éducation de notre enfant, tant de cafés/thés à boire avec lui à la maison, sur la terrasse quand il venait chercher notre fils, tant de choses à partager avec lui en tant que maman de son fils mais aussi en tant que personne. Parce que divorcée ou pas je l'ai aimé cet homme et je l'aimais encore, même si je n'en étais plus amoureuse.

Nous avions si bien réussi notre divorce, nous avions encore tant d'affection l'un pour l'autre et tout allait dans le bon sens, il ne fallait pas encore beaucoup de temps avant que nous ne partagions ensemble l'anniversaire de notre fils, lui et sa compagne, chéri-chéri et moi avec toute ma famille, nous y étions. L'été dernier nous avions organisé la boum de notre fils ensemble et étions présents tous les deux. C'était une question de temps.

Tout a toujours été tellement clair entre nous que chéri-chéri n'a jamais eu aucun mal à l'accepter, chez nous, combien de cafés-clopes ont ils eux aussi partagé autour de conversations sportives ou autres, même Petit Loulou lui sautait au cou quand il arrivait chez nous. Il n'était plus de LA famille mais faisait partie de la notre, notre famille recomposée. C'est comme ça.

J'ai tellement mal, tout est prêt à exploser, mon coeur palpite, mes tempes tapent fort et mon coeur se gonfle rien qu'en écrivant ce foutu texte que je n'aurais jamais dû avoir à écrire ! Il est mort et c'est tellement injuste. On ne meurt pas à 42 ans en laissant un enfant de 11 ans. On ne meurt pas quand on est un homme si bon et un papa si formidable. Quand on pense à tous ces enfoirés qui vivent, putain pas lui quoi !

Mais la vie est injuste en effet, c'est comme ça et c'est tellement con de le dire, ça ne sert juste à rien, mais je ne peux me sortir ces idées de ma tête. Stérile. Oui je sais c'est stérile et ça tourne en boucle "C'est tellement injuste merde". La vie est injuste on le sait. Nombreuses sont les personnes qui en font les frais et puis parfois ça nous tombe dessus, à nous aussi. Mon fils n'a de cesse de nous demander "pourquoi moi? pourquoi mon papa?". Il n'y a pas de réponse. C'est comme ça.

Maintenant à nous de faire que cette nouvelle vie soit la plus belle possible, malgré cette tragédie. A nous de trouver la force d'avancer et d'entourer de tout notre amour mon fils orphelin de père mais riche d'un super beau père. Parce que la vie nous a donné cette chance, au moins... Nous sommes une famille. Une famille abîmée, mais une famille tout de même.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanathome 10390 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte