Magazine Cinéma

Critique: le hobbit, la desolation de smaug

Par Cinedingue @cinedingue

21055250_20131106114016251.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

Un an après la sortie du premier volet et un an avant celle du dernier, "le Hobbit: histoire d’un aller et retour", ce second volet de la saga du Hobbit s’intitule la Désolation de Smaug, celui-ci étant le dragon dont l’oeil occupait le dernier plan du premier volet. Ce second volet entre de plain pied dans l’aventure et multiplie les morceaux de bravoure. Plus noir et plus rythmé que la première partie, il élargit son bestiaire d’araignées géantes, de créatures comme les "changeurs de peau", offre de nouveaux décors tous plus splendides comme la Forêt Noire ou la ville d’Esgaroth et de nouveaux personnages  comme Legolas (déjà présent dans le Seigneur des Anneaux) ou l’elfe Tauriel incarnée par la charmante Evangeline Lilly.

Ce second volet est donc encore plus épique que le premier multipliant les scènes d’action, certaines étant franchement jubilatoires! Vivement le troisième!

NOTE: 8.5/10

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinedingue 14834 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines