Magazine Bd

Age of ultron 4 : le point sur la situation

Publié le 16 décembre 2013 par Universcomics @Josemaniette

AGE OF ULTRON 4 : LE POINT SUR LA SITUATION Le moment des choix est arrivé, dans Age of Ultron. Vous savez tous ce que signifie l'effet papillon, dans la science-fiction? Revenir en arrière, et piétiner sans le savoir un simple papillon, peut avoir des conséquences désastreuses dans le présent, d'où l'impossibilité des voyages dans le temps sans risques. Comprenez donc que lorsque Wolverine, toujours bien pratique quand il s'agit de se salir les mains, remonte le temps pour aller planter ses griffes dans Hank Pym, créateur du robot Ultron, la ligne temporelle Marvel risque fort se se retrouver profondément modifiée. La belle Invisible des Fantastiques l'accompagne et tente bien de le dissuader, mais pour une fois, l'impossible, l'impensable, est au menu de Age of Ultron. C'est assurément le temps fort de toute la saga, l'instant où le lecteur se demande si tout ce qu'il est en train de lire va vraiment impacter ce qu'il est habitué à fréquenter, dans les pages des comic-books Marvel. Wolverine qui assassine Pym, sous forme de médecine préventive de choc, c'est une idée de génie, l'étincelle qui permettrait (conditionnel de rigueur, car qui connaît déjà l'issue de Age of Ultron sait que les pontes de la Maison des Idées n'ont pas assumé jusqu'au bout cette folie douce scénaristique) de changer la donne, à jamais. Du reste, le monde sans Pym est assez intrigant, avec des héros familiers et pourtant différents, une menace plus forcément identique à celle qui a présidé à la naissance de Age of Ultron, un parfum de déjà vu (le monde de House of M est une autre variation sur le thème) qui porte en son sein les meilleurs espoirs, les pires craintes. Age of Ultron est une vraie tentative louable de sortir du carcan habituel, de relancer la machine à ronronner, de recycler de vieilles idées pour les interpréter de manière moderne, radicale, plus expressive. Mais c'est comme si apeuré devant le gouffre qui s'ouvre sous les pieds des scénaristes, au fur et à mesure que Logan découpe Pym avec ses griffes, Marvel (Bendis en tête) jetait un oeil éffaré sur les chiffres de vente, la continuity, pris par l'angoisse de bouleverser la petite routine du lecteur frileux. Ho les amis, on vous en met plein la vue, mais on plaisante, hein, ne vous inquiétez pas trop. Age of Ultron atteint en décembre son climax, mais méfiez-vous de l'effet soufflé, ce genre de gâteau à tendance à retomber après la cuisson, vous êtes avertis. AGE OF ULTRON 4 : LE POINT SUR LA SITUATION

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Universcomics 14754 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines