Magazine Culture

{Billet coup de gueule} Les marques et leurs relations avec les blogueuses

Par Alittlepieceof @Alittle_piece

{Billet coup de gueule} Les marques et leurs relations avec les blogueusesJe ne suis pas ce que l’on peut appeler une blogueuse influente. Mon blog est avant tout un loisirs (même s’il me prend de plus en plus de temps), un plaisir et un incroyable moyen de partage. J’ai un (vrai) métier à côté, à temps plein, plus ma vie de maman et tout le reste…
Mais comme la plupart des blogueuses, je suis sollicitée par des marques, ou plus précisément par des agences de communication qui bossent pour des marques. La plupart du temps, tout se passe très bien, j’ai même pu grâce à cela vivre des expériences absolument incroyables que je n’aurais jamais pensé accessibles à ma petite personne (mon voyage à Madrid, mon séjour en Allemagne, les nuits blanches Kusmi Tea, mon week-end dans le Vexin etc etc…)
Il m’arrive très régulièrement de recevoir des produits à tester, des demandes d’articles sponsorisés. Autant jouer la carte de la transparence, je ne vais cracher dans la soupe. Je ne refuse pas un article s’il est rémunéré (cela m’a d’ailleurs bien aidé l’an dernier lorsque financièrement ça a été très difficile pour moi) et que le sujet m’inspire, je ne refuse pas de recevoir un produit s’il m’est proposé et qu’il m’intrigue…
Je suis totalement consciente de la chance qui est la mienne et suis chaque fois contente comme une gamine et reconnaissante lorsque ce genre de choses m’arrive.
Mais il arrive parfois que cela ne se passe si bien que cela… et c’est aujourd’hui le sujet de cet article, un peu coup de gueule !

Je ne sais pas combien je reçois de CM (Communiqué de Presse) par jour. Je ne les compte plus, il y en a trop.
Heureusement, je bosse la majeur partie de mon temps devant un ordi et je peux checker mon adresse mail de façon régulière et faire le tri qui s’impose parce que je ne crois pas être la seule, parfois le ciblage est comment dire… très approximatif…

Le ciblage

Ces derniers temps, les agences ont (enfin !) compris que j’avais un enfant et je reçois de plus en plus d’infos dans ce sens.
Très bien ! Seulement, je suis maman d’un garçon de bientôt 13 ans…
Alors bon… les CM sur les jouets premier âge, sur les coffret pour les petites filles de 7 à 9 ans… bon bah c’est mignon tout plein mais pas vraiment utile pour moi…
Mais ça encore, ça va, à moi de faire le tri et basta.
Mais ces derniers mois, allez savoir pourquoi ma boîte mail a été envahit d’étrange communiqués sur des sujets tels que… les sex toys, les livres érotiques et même carrément les pièces de théâtre sur….(attention les yeux ça va piquer) les femmes fontaines !

Alors je ne sais pas vous mais ces sujets là, moi, bah je suis navrée, ça ne me parle pas et je ne comprends même pas comment cela peut arriver dans ma boîte ! Non pas que je suis puritaine mais bon..

Comment ça tu n’es pas Parisienne ?

Mais alors le pompon ce sont les agences qui pensent que la France s’arrête aux frontières de Paris.
Et ça, franchement ça commence à me gonfler !
Que les choses soient claires une bonne fois pour toutes : je ne vis pas sur Paris !
Je vis dans l’Oise, à 35 km (à vol d’oiseau) de la capitale. Je suis provinciale et je le revendique !
Alors certes, il m’est arrivé de participer à de nombreux évènement sur Paris. Mais c’était il y a de cela plusieurs années. J’ai aujourd’hui d’autres priorités qui font que je ne peux plus me le permettre.
Pourquoi ? parce que même si en théorie je ne suis qu’à 35 minutes de Paris, la réalité est tout autre.

Me rendre sur Paris pour assister à un évènement blogueurs c’est :
- soit prendre la voiture après le boulot (bah oui, je bosse ! avec des horaires de bureaux dis donc) et me taper 2h de bouchons (si si je vous jure !), payer un parking, le métro etc etc
- soit prendre le train de chez moi (TER bonjour) et devoir courir après le dernier train qui est à 21h et tout de même passer 3h aller-retour dans les transports (train + métro)
- soit prendre un train dans la ville d’à côté (qui elle se situe dans le Val d’Oise) ce qui au final donne un trajet d’1h voir 1h30 tout de même.
Cre-vant !

Alors je l’ai fais, plusieurs fois même.
Et la dernière fois ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase !
J’étais invitée à une soirée pour découvrir un groupe en live dans un superbe hôtel parisien. J’y suis allée. J’ai pris ma voiture, je me suis tapée les bouchons après ma journée de boulot, j’ai payé le parking, me suis engouffrée dans le métro pour me retrouver 2h plus tard au lieu dit. Lieu dit certes fort sympathique mais où je ne connaissais personne, où je me suis retrouvée à moitié étouffée au milieu d’une horde de bobos (l’hôtel était très petit, il y avait trop de monde et tout le monde se connaissait là dedans…sauf moi) et où, quand je suis arrivée tous les albums du dit groupe avaient été distribués.
J’ai bue une coupette de champagne et je me suis sauvée !
Là, j’ai pris conscience que 4h de route aller-retour pour ce genre d’évènement ce n’était plus possible.
Parce que c’est du temps, de l’argent, que c’est évidemment très très sympa de participer à ce genre de chose mais que ce n’est pas/plus pour moi, que mes priorités sont ailleurs.
Je préfère rentrer chez moi après ma journée de boulot, retrouver mon fils et mon amoureux, cuisiner le repas du soir en papotant avec eux et profiter de ces instants de vie touts simple.
Si je vivais seule, sur Paris ou sa proche banlieue, croyez moi que je serais de toute les fiestas mais je vis en province et c’est très bien comme ça.

Ma question est donc : POURQUOI les marques ne tentent-elles pas de se rapprocher de la Province ?!
Il y a bien un collectif de blogueuses en Bretagne ! Pourquoi pas en Picardie ? Nous aussi nous avons de belles choses à vous montrer !

Des cadeaux, oui mais …non !

Dans le même style, j’ai eu affaire ces dernières semaines à des agences qui m’ont promis monts et merveilles avant de se rendre compte que… je ne vivais pas sur Paris !
En gros, le deal est simple, on te propose de faire un article sur un produit ou une boutique en échange du dit produit ou d’un bon d’achat… Une sorte de rémunération sans vraiment l’être…
C’est monnaie courante. Il suffit de lire les blog de mode pour lire la mention « offert par la marque » assez souvent.

Bref, ces dernières semaines, j’ai été contactée par une jolie marque de chaussettes que vous avez du voir sur de très nombreux blog de mode justement.
Je trouvais l’idée rigolote et avait déjà une idée de look en tête pour vous les présenter. J’ai répondu à l’agence qui m’a proposé un bon de réduction…de 5€ pour une paire de chaussettes à 29€, glups ! Disons que 5€ c’est plutôt le prix que je mets dans mes paires de chaussettes habituellement… mais bon allons-y, jouons le jeu !
D’autant que s’agissant d’une marque made in France, dont la démarche me plaisait et que j’avais vraiment envie de vous en parler.
Je choisi le modèle qui me plait le plus et au moment de « passer commande », on me parle de livraison par coursier…
C’est à dire que je serais très étonnée si un coursier parisien venait jusque chez moi (dans l’Oise, je vous le rappel !)
Et là….tadam…. ah oui… non bah ça ne va pas être possible alors parce que vous comprenez… la livraison à domicile est trop compliquée pour le moment.
Tiens donc… un petit tour sur leur boutique en ligne qui propose la livraison par colis dans toute la France….
Sans commentaires…

Et je ne vous parle même pas des invitations de marques que je refuse (en m’excusant et en expliquant pourquoi) et qui ne me recontacte plus jamais par la suite alors que d’autres types de partenariat sont envisageable…

J’ai également été contactée par une boutique qui vend des vêtements et des accessoires de designer et qui me proposait une demande de shopping en échange d’un article.
Une demande de shopping c’est simple, on choisit un objet sur leur site en cadeau en échange d’un article.
Cela ne m’est jamais arrivé et moi qui était justement entrain de lancer ma nouvelle rubrique look, cela tombait à pic ! D’autant que les pièces vendues sont très très belles !
J’étais aux anges et en même temps assez gênée parce que ce n’est pas dans mes habitudes.
Sauf que… la personne qui m’a envoyé le mail a fait l’erreur de m’inclure dans un échange de mail avec une autre blogueuse. Une blogueuse mode…
Apparaissait dans leurs échanges de mails la demande de shopping de la dite blogueuse et là… j’ai halluciné ! Sa sélection coutait approximativement le montant de ma paye mensuelle…
Bon… je me suis dis qu’elle était culottée mais pourquoi pas…
Ma demande à moi était beaucoup moins onéreuse sauf que…du jour au lendemain, plus de son, plus d’images de la boutique…
Pourtant, j’ai bel et bien fait de la publicité à cette boutique, et à plusieurs reprises !
A ce jour, j’ai tenté de relancer plusieurs fois. On m’a demandé de venir sur Paris pour effectuer mon shopping. Ce à quoi j’ai répondu que je n’habitais pas sur Paris et qu’une commande en ligne serait plus simple à mettre en place (pour eux, comme pour moi).
Il s’agit d’une boutique de vente en ligne je le rappel…
On m’a demandé mon numéro de téléphone.
J’attends toujours que l’on me rappel…

Évidemment, tout cela n’a pas beaucoup d’importance et si je devais du jour au lendemain ne plus recevoir de sollicitations je n’en ferais vraiment pas un drame. Je continuerais de faire vivre mon blog comme je le fais depuis le départ (cela fera 9 ans l’an prochain !) avant tout pour vous faire partager mes découvertes dans tous les domaines qui m’intéressent (et encore, je ne vous parle pas de tout héhé).

Mais ces derniers temps j’ai un peu l’impression d’être prise pour une c**** et je déteste ça !
Voilà !

Vous comprendrez aisément que je ne cite aucun nom. Le but n’est pas de taper sur untel ou untel mais plutôt de râler un bon coup

:)
Parce que oui, ça fait du bien de râler de temps en temps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alittlepieceof 2158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte