Magazine Cinéma

The Immigrant

Par Hallyne
21041126_20130917181840774

Drame

67564366
Film américain

Note globale: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 20 octobre 2013

Réalisateur: James Gray

Acteurs principaux: Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner

Durée: 1h57

Synopsis (Allociné) : 1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l'espoir de jours meilleurs. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Bruno...


Ma critique de "The Immigrant": James Gray nous emmène dans l'univers du rêve américain des années 20, en suivant le parcours de Magda (Marion Cotillard), une jeune polonaise fraîchement débarquée dans la ville. La reconstitution d'époque et la photographie sépia nous plongent dans une ambiance tragique, formelle, calibrée pour le grand écran.

Recueillie par Bruno (Joaquin Phoenix) et son café-théâtre, Magda arpente rapidement les bas-fonds de la prostitution. Les personnages sont travaillés dans la profondeur pour donner à cette histoire une épaisseur plus émotionnelle. Le jeu passive de Marion Cotillard peut quant à lui susciter quelques hésitations.

La mise en scène est relativement statique, avec des effets classiques qui ne donnent pas un montage très vivant. Le cinéaste nous enferme dans une bulle affective qui contraste avec la noirceur des images et qui fait bien ressortir toute l'ambiguïté de la situation. Ce point de vue est assez saisissant pour palier la platitude de l'action et d'un sujet assez vu.

"The immigrant" demeure ainsi un film soigné et intimiste, centré sur la force des sentiments (le combat de Magda pour sauver sa soeur, sa relation avec les hommes). Le propos social et politique reste au final un peu réduit.

Proprement réalisé, proprement tragique.

Réalisation:    OOOCO

Scénario:     OOOOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:   OOOOO

Emotion:        OOCOO

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance d'époque (pas très riche mais assez très picturale)
-
pour des images pudiques
-
pour l'interprétation de Joachim Phoenix

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme classique parfois languissant
- l'ambiance surfaite d'une pièce tragique
- la platitude du scénario


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hallyne 664 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines