Magazine Cinéma

Le Hobbit: La désolation de Smaug

Par Elodie11 @EloFreddy

Le-Hobbit-La-Desolation-de-Smaug-Affiche-Finale-YSA

Réalisé par: Peter Jackson

Avec: Martin Freeman, Ian McKellen…

Durée: 2h41

Genre: Fantastique/Aventure

Date de sortie cinéma: 11 Décembre 2013

Speech:

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

smaug-from-the-hobbit-desolation-of-smaug

Critique:

Au risque de me faire déchiqueter par les fans, je le dis haut et fort, ce 2ème opus est une belle déception. Belle, parce que Le Hobbit reste visuellement magnifique. On entre de plein pieds dans ce monde empreint de magie et de légendes bien vivantes. Peter Jackson reste maitre de son univers onirique et fascinant. Ses créatures sont toujours aussi réalistes et Smaug, le dragon terrifiant peut-être le plus beau de l’histoire du cinéma (bon, derrière celui de Coeur de dragon quand même, mon chouchou).

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-the-hobbit-part-2-the-desolation-of-smaug-11-12-2013-2013-25-g

Déception parce qu’avant tout ce 2ème opus est une transition pour la suite et qui dit transition dit longs, longs moment de solitude et d’ennui. Sur les 2h40 les quelques moments d’action se font rares mis au profit d’une petite romance elfe/nain qui n’a vraiment pas sa place et lorsqu’on parvient enfin à en avoir pour notre dose, le film s’arrête se préparant pour une suite qui s’annonce royale.  L’attention enfin captée du spectateur s’effondre certes pour une noble cause mais quand même on reste sur notre faim !

Les fans vous diront qu’il faut bien passer par là, je pense quand même que Peter Jackson aurait parfois pu aller à l’essentiel mais ce n’est que mon point de vue. Les 2h40 sont longues et bien qu’elles passaient très vite dans le premier, ici,  on les sent définitivement passer.

Un second opus qui ne sert qu’à amorcer une suite qui s’annonce prometteuse. Pas de quoi fouetter un dragon pour cette transition qui flirte dangereusement avec l’ennui, on attendra avec impatience le 3ème volet qui devrait relancer la machine de cette superbe saga.

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elodie11 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines