Magazine Entreprise

Algérie-France : vers la production de 100.000 panneaux photovoltaïques/an à Batna

Publié le 17 décembre 2013 par Ouadayazid1
Algérie-France : vers la production de 100.000 panneaux photovoltaïques/an à Batna

 

ALGER - Une joint-venture algéro-française "Aurès Solaire" compte lancer, en mars prochain, une usine de fabrication de panneaux photovoltaïques à Batna avec une cadence de production de 100.000 panneaux annuellement, a indiqué son PDG, Hocine Nouacer.

 

Implantée dans la zone industrielle d’Aïn Yagout, cette usine "produira 100.000 panneaux photovoltaïques, pièces maîtresses de la technologie de l’énergie solaire, dont un taux de 75% sera destiné à l’exportation", a précisé à l’APS M. Nouacer.

 

Aurès solaire s’est engagée à exporter vers l’Inde ses panneaux photovoltaïques "made in Algeria" dans le cadre d’un plan de charge qui s’étalera sur trois ans, selon le premier responsable de cette société.

 

Le reste, soit 25% de sa production, sera commercialisé en Algérie sous forme de kits solaires, a-t-il ajouté.

 

"Notre usine sera l’une des plus importantes en Afrique et produira des panneaux de la dernière génération dotés d’une capacité annuelle de 25 Mégawatts (MW)", a-t-il précisé.

 

L’objectif à court terme d’Aurès Solaire est d’augmenter "très rapidement" la capacité de production de 25 à 50 MW afin de répondre aux besoins du marché intérieur et à l’exportation.

 

Selon le directeur, les produits d’Aurès solaire sont certifiés par TUV (Technischer Uberwachungsverein), un organisme de contrôle allemand travaillant à la validation des produits notamment les installations énergétiques, pour protéger l’environnement et la santé humaine.

 

Nouveau venu sur le marché algérien du photovoltaïque, Aurès solaire est une société mixte détenue par un privé algérien et le groupe français Vincent Industrie, conformément à la règle 51/49 sur l’investissement étranger. Le montant global de cet investissement avoisine les 10 millions d’euros.

 

Le pacte d’actionnariat de cette joint-venture sera signé lors de la visite en Algérie les 16 et 17 décembre d’une importante délégation française composée de chefs d’entreprises que conduira le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault.

 

M. Ayrault co-présidera, à cette occasion, avec le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, la première réunion du Comité intergouvernemental algéro-français de haut niveau, nouvelle instance de dialogue régulier entre les gouvernements des deux pays.

 

La création de ce projet avait été convenue lors de la visite du président français François Hollande en Algérie en décembre 2012.

 

Le pacte d’actionnariat prévoit l’acquisition, dans deux ans, des technologies les plus récentes dans le domaine de l’énergie solaire.

 

Vincent Industrie avait développé pendant neuf ans une nouvelle technologie "innovante et économique" appelée NICE (New industrial cells encapsulation) qui constitue une "vraie rupture dans la fabrication des modules", a souligné M. Nouacer.

 

Selon ce responsable, l’usine d’Aurès Solaire sera inaugurée en mars 2014 lors d’une cérémonie officielle à laquelle prendront part des responsables algériens et français.

 

APS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines