Magazine Entreprise

Le Premier ministre français souhaite voir l’Algérie investir en France

Publié le 17 décembre 2013 par Ouadayazid1

 

Le Premier ministre français souhaite voir l’Algérie investir en France

 

ALGER - Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a indiqué, lundi à Alger, que son pays souhaitait voir l’Algérie investir en France, en assurant que les deux pays ont la capacité de devenir "des partenaires plus engagés".

"Je souhaite que l’Algérie en décide ainsi. Nous avons la capacité de devenir des partenaires plus engagés. Je peux vous dire que c’est la volonté des deux gouvernements d’aller dans cette direction", a-t-il déclaré au cours d’un point de presse qu’il a animé avec son homologue algérien Abdelmalek Sellal.

Le Premier ministre français a estimé que l’Algérie devrait développer des investissements en France, affirmant que son pays partageait avec l’Algérie le concept d’un partenariat basé sur la co-localisation qui consiste à encourager des entreprises françaises à s’installer, tout en préservant leurs activités en France.

 

Il a cité à ce titre le projet Renault en Algérie comme un nouveau modèle de coopération basée sur la co-localisation que les deux pays veulent élargir aux autres secteurs.

 

M. Ayrault a souligné, à ce propos, que la Déclaration d’Alger signée en décembre 2012 par les présidents Abdelaziz Bouteflika et François Hollande a créé une nouvelle dynamique de coopération entre les deux pays.

 

"Les relations de confiance tissées depuis un an, nous permettent d’ouvrir dans un climat apaisé de nouvelles perspectives pour un partenariat qui soit à la fois ambitieux, d’égal à égal et qui soit surtout à la hauteur des liens qui unissent nos deux pays et nos deux peuples", a-t-il indiqué.

 

De son côté, M. Sellal a fait savoir que la première réunion du comité intergouvernemental de haut niveau a permis d’évaluer l’ensemble de la coopération bilatérale et les projets en partenariat qui devraient être mis en œuvre. "Aujourd’hui on peut franchement dire qu’on a très bien avancé (...) pour renforcer la coopération entre les deux pays", a enchaîné M. Sellal.

 

Le Premier ministre a relevé que les deux pays ont réussi, en une année, à mettre en place plusieurs projets de partenariat, citant le projet Renault qui va entrer en production dès novembre 2014 avec un réseau de sous-traitants algériens.

 

L’Algérie et la France ont signé lundi neuf accords de coopération dans divers domaines au cours de la première réunion de leur comité intergouvernemental.

 

APS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines