Magazine Bd

Chronique Une Nuit à Rome T2 (Jim) – Bamboo

Par Bande Dessinée Info

À 20 ans ils se sont fait le serment d’être réunis pour leurs 40 ans... Et maintenant ?

Depuis qu’il a reçu cette fameuse VHS de leur serment de jeunesse à lui et Marie, Raphaël est à côté de ses pompes. Amoureux transi, impulsif comme il y a 20 ans, il a tout plaqué - l’anniversaire dans sa belle famille et Sophia, sa compagne - pour prendre un avion pour Rome. Pour rejoindre Marie et être au rendez-vous. Pour revivre cette passion, rien qu’une fois. Mais arrivé à l’hôtel, devant la porte entrouverte de la chambre, il s’interroge : « Est-ce que tout cela valait le coup ?... »

Ce dernier album qui clôture le diptyque, que j’attendais tant le premier m’avait séduit, tiens toutes ses promesses.

Coté scénario, cette histoire ne laisse pas indifférent. Que l’on aime ou que l’on déteste, l’intrigue nous touche et nous renvoi à un questionnement personnel.
Que faire dans pareille situation ? Tout à chacun de répondre. Chacun pourra tirer les conclusions de l’histoire, à la fois partisane et opposante. C’est là où Monsieur JIM fait très fort, chacun d’entre nous espèrera la fin qu’il souhaite.
L’intérêt réside également dans le charisme des personnages, parfois caricaturé dans le comportement mais tellement vivants et attachants.
Comme dans le premier opus, je suis une fois de plus sous le charme du trait de Jim. De l’environnement, qui est magnifiquement reproduit et qui accentue le coté romantique de l’histoire, jusqu’aux scènes plus « charnel », j’en ai pris plein les yeux. Une mention particulière à Delphine pour les couleurs de cet album, parfaitement en accord avec la sensualité du trait.

Assurément, un de mes coups de cœur cette année.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bande Dessinée Info 11755 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines