Magazine Culture

Orillas : Retour à Al-Àndalus

Publié le 17 décembre 2013 par Thierry Gil @daubagnealalune
Grâce et technicité dans les pas du danseur Jesus Carmona (photo : Serge Panarotto)

Grâce et technicité dans les pas du danseur Jesus Carmona (photo : Serge Panarotto)

Salle comble samedi soir au théâtre Comœdia pour la clôture de l’année capitale avec «Orillas», une création originale aux confluents de la musique arabo-andalouse. Sur scène, le guitariste Juan Carmona entouré de pas moins de 44 musiciens dont l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon placé sous la direction de Dominique Debart, a emmené le public sur les terres du royaume Al-Àndalus à l’époque où cette partie du monde rayonnait au sein de l’Europe médiévale. Juifs, chrétiens et musulmans y vivaient alors en parfaite harmonie et les arts et les sciences en constituaient les plus beaux joyaux. Orillas est d’abord un album édité en 2003 et nominé aux prestigieux Latin Grammy Awards. Orillas est désormais un spectacle mis en scène avec maestria et incarné par une palette d’artistes dont la communion parfaite fait voyager le public sur des terres baignées de soleil, balayées par les rythmes et les chants des musiques gnawa et flamenca. Accueilli par des salves d’applaudissements, avec des moments extraordinairement émouvants – les voix lumineuses de Majid Bekkas, Noémi Humanes et Rafita, la grâce pleinement maîtrisée du danseur Jesus Carmona – Orillas, les deux rives, est prêt à voyager après cette première mondiale offert au public aubagnais. Il est d’ores et déjà programmé le 26 juillet aux Nuits Flamencas de Châteauvallon.

Thierry GIL


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thierry Gil 4963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines