Magazine Bd

Quand les murs donnent de la voix

Par Casedepart @_NicolasAlbert

imagesCA6X868D Une fin d’année, c’est bien souvent l’occasion d’un bilan ou d’un retour en arrière. Or, voici que dans le flot continu de l’édition BD 2013, cette petite pépite nous avait échappé. Paru en fin d’été chez Delcourt, ce Monolith, dont le premier tome est sous-titré « La voix dans le mur », mérite un vrai détour…

Ses auteurs, loin s’en faut, ne sont pas des inconnus. Au scénario, on trouve Jimmy Palmiotti et Justin Gray. Ces deux-là ont déjà une belle carrière avec Hawkman, Jonah Hex, The Resistance… Associés au talentueux dessinateur Phil Winslade et au coloriste Chris Chuckry, ils revisitent avec bonheur le mythe du Golem, cette créature qui a déjà inspiré de nombreuses figures de l’imaginaire moderne dont le monstre de Frankenstein, Superman ou encore le Terminator…

Du fin fond du Moyen Age

aux bas-fonds de Brooklyn

Dans cette version rajeunie du mythe, entre polar urbain et conte philosophique, on rencontre Alice Cohen , ancienne junkie fauchée, en manque, qui se retrouve héritière d’une grande maison située dans un quartier délabré de Brooklyn. Toutefois la jeune femme n’a que faire de ce « cadeau » encombrant, plus occupée à fuir ses anciens dealers qu’à goûter au bonheur sans mélange d’être rentier. Mais une clause de l’ancienne propriétaire, sa défunte grand-mère, lui interdit de vendre. Quand Alice se réfugie dans la maison pour y trouver le calme, elle entend des bruits depuis la cave. Une créature monstrueuse semble enfermée derrière le mur…

golem 2
 

Les auteurs prolongent ici, en la transposant dans le monde moderne, une histoire qui a traversé la littérature depuis au moins quatre siècles; Le Golem, issu de la culture juive est une sorte d’automate à forme humaine que de saints rabbins avaient le pouvoir d’animer. Il n’est pas vraiment méchant, enfin pas tout de suite, mais comme toute créature, elle  échappe bientôt à l’emprise de son créateur. Ici, elle va se mettre au service d’Alice, sortir de sa cage de pierre et éliminer tous les « mauvais » qui se trouvent sur sa route.

Ce premier volume est très prometteur. Le scénario est riche de rebondissements et administre savamment sa dose de violence et de fantastique; Cela devrait ravir les amateurs du genre.

  • Monolith (T 1, La voix dans le mur)
  • Création et scénario: Jimmy Palmiotti et Justin Gray
  • Dessin: Phil Winslade
  • Editeur: Delcourt ( Contrebande)
  • Prix: 13, 95 €

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Casedepart 4468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines