Magazine Cinéma

Cinéma : All is Lost

Par Framboise32

Cinéma : All is Lost

Drame américain de J. C. Chandor avec Robert Redford

Synopsis : Au cours d’un voyage en solitaire à travers l’Océan Indien, un homme découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d’une collision avec un container flottant à la dérive. Privé de sa radio et de son matériel de navigation, l’homme se laisse prendre dans une violente tempête. Malgré ses réparations, son génie marin et une force physique défiant les années, il y survit de justesse. Avec un simple sextant et quelques cartes marines pour établir sa position, il doit s’en remettre aux courants pour espérer se rapprocher d’une voie de navigation et héler un navire de passage. Mais le soleil implacable, la menace des requins et l’épuisement de ses maigres réserves forcent ce marin forcené à regarder la mort en face

All Is Lost est le second long métrage du réalisateur américain  J.C. Chandor. All Is Lost a été tourné en 2012 dans les studios Baja, au Mexique, là ou a été tourné Titanic. Trois voiliers identiques ont été nécessaires afin de tourner les scènes en intérieur, en extérieur et pour l’élaboration des effets spéciaux.l’histoire se situe dans l’Océan Indien, aucune séquence du film n’y a été tournée. Les images proviennent du large de Los Angeles dans l’Océan Pacifique, de la mer des Caraïbes à côté de Nassau (Bahamas) et dans des bassins artificiels situés au Mexique. All Is Lost a été présenté Hors Compétition au Festival de Cannes 2013. Le film a également été sélectionné en compétition au Festival du cinéma américain de Deauville, où il a remporté le Prix du Jury, ex-aequo avec le film Stand Clear of the closing doors. La musique est signé Alex Ebert.

All is lost est un huit clos au milieu de l’océan indien. La force de All is lost est bien sûr le prodigieux Robert Redford. Il incarne un homme seul sur un voilier de 12 mètres au milieu de l’océan indien, victime d’avaries et d’accidents à répétition. Le réalisateur ne nous donne aucune information sur cet homme. Et pourtant on ressent de l’empathie. On est en total osmose avec un inconnu dont on ne saura rien ou presque. Le film commence avec une voix off, celle de cet homme, qui récite une sorte de testament, et ensuite c’est le flash back. C’est d’ailleurs la seule fois ou l’on entend la voix de ce navigateur solitaire. Ce film est poétique, une sorte de voyage spirituel.la réalisation de JC Chandor est sobre, et talentueuse.

Un gros bémol, une fin navrante vient gâcher ce magnifique film, les 10 dernières minutes … (un gag …!!)

All is lost est un film puissant et la performance de Robert Redford est  scotchante

Cinéma : All is Lost
2
3
4
5

Sortie le 11 décembre 2013 – Distribué par Universal Pictures International France


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines