Magazine Culture

Fin de partie

Par Antoine06 @AVissuzaine
Cette blessure à répétition porte finalement un nom : décollement myo-aponévrotique du vaste externe. En mai, la cause en était attribuée à l’usure de mes semelles de courses que je changeais, en octobre je la liais au 100 km de Millau, mais mi-décembre il fallait bien se rendre à l’évidence qu’une troisième blessure identique en quelques mois devait trouver son origine ailleurs. C’est sur une échographie de la zone douloureuse que l’origine de ce bobo est apparu clairement. Un hématome d’un demi-centimètre, séquelle d’un traumatisme ancien et dont la cause serait une mauvaise hydratation. Nous y voilà ! Je savais pertinemment que je ne buvais pas assez (quoi qu’en disent certains esprits moqueurs) et me voilà puni de cette carence avec la pire sanction pour un coureur à pied : le repos ! Pas de footing pendant les vacances, pourtant bien utiles pour éliminer les calories en cette période. Pas de décrassage du réveillon le 1er janvier avec Thierry KERHORNOU (voir sur ce lien), pas de Prom Classic le 5 janvier non plus. Et si je dois fermer le compteur 2013 avec deux semaines d’avance, l’année n’en est pas pour autant un mauvais cru et de loin. - Record personnel sur 10 km le 6 janvier (40’52’’) à la Prom Classic. - Record personnel sur marathon le 7 avril (3 h 26’ 55’’) à Milan - Plus longue distance courue en une seule fois le 29 septembre (71 km) à Millau (même si l’objectif était de courir 100 km !) - Record personnel sur le cross Amnesty de Valbonne le 15 décembre (53’19’’) Avec à chaque fois des performances anciennes effacées des tablettes (de 2007 pour le 10 km, 2008 pour le marathon, 2009 pour la distance, et 2004 pour le cross Amnesty), ce qui est très rassurant à l’âge ou le cheveu se fait rare et gris ! Bien évidemment, ces résultats-là sont obtenus avec les conseils avisés de l’entraîneur de « Courir à Peillon », mon ami David LAROCHE. Quinze courses « seulement » en 2013, dont sept premières participations, trois à l’étranger (Milan, Vintimille et Monaco) et une en relais pour un total de 273,325 kilomètres en 25 h 43’ 51’’. Avec l’entraînement (dont celui de Millau particulièrement conséquent) le compteur est de 1 793 kilomètres en 168 heures et 127 sorties.
2014 se présente avec de nouveaux projets dont particulièrement deux me tiennent à cœur : la course du Viaduc de Millau en mai et le Marathon de Berlin en septembre pour les 25 ans de la chute du Mur. FIN DE PARTIE

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antoine06 2209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines