Magazine Entreprise

Partenariat : Lancement à Strasbourg du Club de l’amitié Alsace-Algérie

Publié le 22 décembre 2013 par Ouadayazid1

Le Club de l’amitié Alsace-Algérie a été lancé mardi soir lors d’une cérémonie organisée au siège de la Chambre de commerce et  d’industrie (CCI) de Strasbourg, a-t-on appris hier auprès du consulat  général d’Algérie de cette circonscription consulaire.  


Intervenant lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du  consul général d’Algérie, Mme Houria Yousfi, le président du Conseil régional  d’Alsace, ancien ministre et membre d’honneur du Club de l’amitié Alsace-Algérie, Philippe Richert, s’est déclaré «particulièrement ravi» de procéder au lancement de cette structure de partenariat, a indiqué à l’APS une source consulaire. Il a mis l’accent dans ce contexte sur «l’ancienneté et l’ampleur» des échanges économiques et culturels entre l’Alsace et l’Algérie, insistant notamment sur les rapports humains, tissés à travers l’histoire, entre Alsaciens et Algériens, et rappelant, à cette occasion, «la contribution héroïque» des tirailleurs algériens à la libération de Mulhouse et à la protection de Strasbourg, durant la Seconde  Guerre mondiale. Plusieurs autorités officielles locales ont pris part à cette cérémonie, dont Daniel Hoeffel, ancien ministre et personnalité influente en Alsace, Robert Herman, premier adjoint au maire de Strasbourg, Alain Beretz, président de l’université de Strasbourg et président des Universités d’Europe, ainsi que Jean Louis Hoerle, président de la Chambre de commerce d’Alsace et président d’honneur du Club de l’amitié Alsace-Algérie.

De nombreux chefs d’entreprise, partenaires économiques et amis de  l’Algérie, ainsi qu’une vingtaine d’universitaires et de compétences algériennes de la circonscription ont été conviés à la cérémonie de lancement de ce  Club  de l’amitié Alsace-Algérie, dont l’initiative revient à Charles Elias, né dans un petit village alsacien de père algérien et de mère alsacienne. Chef d’entreprise, M. Elias a développé divers partenariats avec l’Algérie  depuis 1976. «Il cite souvent en exemple, son cas et celui de plusieurs entreprises  alsaciennes, encouragées par la CCI d’Alsace, qui ont eu le courage de ne pas quitter l’Algérie durant  les années de terrorisme», a-t-on souligné.

Déterminé à augmenter le volume des échanges et des partenariats avec l’Algérie, il lui tenait à cœur de créer cette structure dont l’objectif est de réunir les amis de l’Algérie afin de dynamiser et développer davantage les relations économiques, culturelles et scientifiques entre les deux parties, a tenu à relever cette source.

Il convient de souligner que le lancement du Club de l’amitié Alsace-Algérie coïncide avec la visite que vient d’effectuer, les 16 et 17 décembre en Algérie, le Premier  ministre français Jean-Marc Ayrault pour co-présider, avec son homologue algérien Abdelmalek Sellal, le premier Comité intergouvernemental de haut niveau, destiné à instaurer entre Alger et Paris un partenariat d’exception auquel aspirent les deux capitales dans de multiples domaines.

aps


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines