Magazine Culture

Meet a MAGIX Music Pro: Bill Liesegang

Publié le 23 décembre 2013 par Magix @Magix_FR

GUTIAR MAN Meet a MAGIX Music Pro: Bill Liesegang

(ATTENTION: cet article est particulièrement indiqué aux fans de guitare)

Bienvenue dans notre édition de Meet a MAGIX Music Pro, la série où nous rencontrons des professionnels qui utilisent les logiciels audio MAGIX au plus haut niveau. Cette fois ci, on est allé à la rencontre de Bill Liesegang, un musicien de studio qui a joué avec des grands noms de la musique comme Rod Stewart, les Red Hot Chili Peppers, et Nina Hagen. Bill est aussi un fan avéré de notre logiciel Vandal Virtual Guitar & Bass Amplification. Vandal permet de virtualiser chaque étape du processus d’amplification ainsi que chaque composant d’un amplificateur, allant du tube jusqu’aux membranes des haut-parleurs. Chaque aspect est personnalisable, vous pouvez modifier les amplis classiques ou créer le votre à partir de zéro. Récemment, on a rencontré Bill et on en a profité pour lui poser des questions sur sa longue carrière, son matériel, et comment il utilise Vandal.

En tant que guitariste, vous avez joué autant en live qu’en studio avec des artistes comme Trevor Horn, Nina Hagen, Udo Lindenberg, Rod Stewart, Bruce Dickinson et beaucoup d’autres. Pouvez-vous nous raconter comment tout a commencé ? Quand avez-vous touché une guitare pour la première fois ?
J’ai commencé à jouer de la guitare à 11 ans quand j’ai entendu «You Really Got Me! ». Un peu plus tard, j’ai eu mon premier groupe « Black Box Philosophy» à Londres, qui a remporté un concours de talents quand j’avais 13 ans. Je me souviens avoir joué du blues avec une bouteille entière de whisky et ma voix n’avait pas encore mué. Les finalistes étaient plus âgés et ils avaient eux aussi un groupe de blues. Ils m’ont demandé si je voulais me joindre à eux et nous avons fait de nombreux concerts, y compris le premier festival en plein air au Royaume-Uni avec David Bowie, avec qui nous étions amis à l’époque… Il n’était pas encore célèbre. Je dois quand même préciser que ma scolarité et mes études en ont pas mal souffert.

Quel est votre matériel en studio et sur scène?
J’ai différentes configurations (plutôt anciennes et vintage). Pour des petits concerts j’utilise un AC30 Top Boost de 1967. Je l’optimise avec un Boss OD-1 des années 70, un Ibanez Tubescreamer des années 80 ou un Colorsound 1970 Overdriver. Pour les plus grands concerts, j’ai un préampli Soldano SR77, un ampli Marshall 9000 et deux Eventide Harmonizers : H3000 et DSP 4000. Et pour le travail en studio, j’ai un Marshall 250 watts ainsi qu’un Marshall JTM 45 plexi datant de 1969. J’utilise aussi un Mango 15 personnalisé avec une mini colonne de valves. J’ai aussi trois Marshall 4X12 et deux Trace Elliot Speed ​​Twin 50 watts des années 1990 qui sonnent bien.

En ce qui concerne les guitares, la liste est longue :

Gibson Les Paul sunburst de 1968
1963 Fender Strat
Kramer Baretta
Dobro
Martin D35 acoustic 1972
Martin D12 12string 1969
Fender double neck 6+12
Yamaha RGX A2 electric
JJ guitar
Electric Babes guitar
Hofner Verithin
Steinberger GT4
Roland GR20 gtr synth

J’utilise tout ça en studio, mais c’est maintenant le logiciel MAGIX qui s’occupe de l’amplification.

Comment avez-vous commencer à utiliser Vandal?
J’ai téléchargé trois simulateurs d’amplis de guitare venant de différents fabricants. J’ai comparé le son lead des trois et suis arrivé à la conclusion que Vandal a le son le plus naturel. Je suis généralement plus intéressé par le son de l’ampli que le FX.

grafik 940 audioplugin vandal int Meet a MAGIX Music Pro: Bill Liesegang

Quand utilisez-vous Vandal?
Je l’utilise dans le studio, où la priorité est désormais donnée à l’efficacité et aux faibles coûts. Et puis le résultat est tellement bon. En plus je suis vraiment devenu paresseux et j’ai la flemme de brancher les amplis et de les installer pour l’enregistrement. J’aime aussi l’idée d’être en mesure de modifier le son si jamais j’ai fait une erreur, ce qui n’est pas possible avec les configurations traditionnelles.

Qu’aimez-vous à propos de Vandal?
J’aime les sons solo, en particulier le High Gain Solo. Le trémolo du déphaseur est très proche d’un Univibe du style Hendrix. La Crema aussi est formidabe. Les sons produits ne sont pas seulement excellents mais aussi vraiment réalistes. En plus les paramètres extrêmes d’overdrive ne sont pas trop bruyants. Les contrôles donnent l’impression de tourner les cadrans sur un vrai ampli. Et enfin la sonorisation apporte un plus très agréable !

Cliquez ici pour en savoir plus sur Vandal et découvrez tous nos logiciels audio par là.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Magix 572 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines