Magazine Entreprise

Assurances à l’export : la Cagex déplore le manque d'engouement des exportateurs algériens

Publié le 23 décembre 2013 par Ouadayazid1

 

Le directeur commercial de la Compagnie algérienne d'assurance et de garantie des exportations (Cagex) Yacine Guemraoui a déploré samedi à Alger le manque d'engouement des entreprises exportatrices algériennes pour l'assurance à l'export.

"La Cagex ne couvre actuellement que 8% du volume global des exportations algériennes hors hydrocarbures, un chiffre en deçà des résultats escomptés par la compagnie", a-t-il déclaré au cours d'une conférence animée en marge de la foire de la production nationale qui se tient depuis mercredi à la SAFEX.

M. Guemraoui a expliqué ce taux "très faible", par la culture d'assurance "peu développée" chez les entreprises en Algérie, soulignant la nécessité d'encourager l'esprit entrepreneurial dans toutes ses dimensions, notamment le recours aux produits d'assurance pour couvrir les risques et mieux gérer l'opération d'exportation.

Le peu d'engouement des exportateurs pour l'assurance serait lié, a-t-il poursuivi, au coût de la police d'assurance, jugé "élevé" par les exportateurs algériens, bien que ce coût a été révisé à la baisse récemment pour passer de 3% à 1% du montant global des produits exportés.

Pour faire face à cette situation, la Cagex compte poursuivre ses actions de sensibilisation au profit des opérateurs algériens et diversifier davantage sa gamme de produits.

A cet égard, la compagnie envisage de lancer "prochainement" deux nouveaux produits, relatifs à la caution et au crédit bail.

L'assurance caution est une garantie pour faciliter l'émission de cautions dans le cadre des contrats d'exportation.

"Les entreprises exportatrices sont souvent obligées de remettre des cautions à leurs clients mais se montrent parfois réticents à souscrire ces engagements. Cagex offrira ainsi une assurance, en cas d'appel de la caution, contre le risque de non remboursement des sommes dues par les clients", a-t-il expliqué.

Cette assurance peut couvrir aussi les cautions liées à l'investissement à l'étranger ainsi que les investissements étranger en Algérie, selon M. Guemraoui.

Quant à l'assurance du crédit bail, "elle permettra de protéger les équipements pendant la durée d'un contrat de crédit-bail", a-t-il ajouté.

Pour lancer ces deux nouveaux produits, la Cagex attend toujours la réadaptation du cadre réglementaire qui régit l'exportation, notamment certaines mesures prises par la Banque d'Algérie.

Dotée d'un capital de 2 milliards de DA, la Cagex à pour mission d'assurer les risques commerciaux, politiques, de non transfert et les risques de catastrophes naturelles lors des transactions à l'export.

Source APS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines