Magazine Culture

Arc Angel

Publié le 23 décembre 2013 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

HARD FM - Arc Angel est le groupe de Jeff Cannata, chanteur et producteur originaire du Connecticut. Ce n’est que le troisième album du groupe, après un premier sorti en 1983, suivi d’un second paru en 2002 ! Si Jeff Cannata n’a pas été inactif pendant toutes ces années (album solo, ainsi que la gestion d’un label indépendant), les absences sont longues pour cet artiste ayant commencé avec le groupe progressive Jasper Wrath en 1971. Souvent classé dans le AOR (Album Oriented Rock, proche du hard FM), qu’en est-il de ce nouvel opus d’un vieux routard ?

arcangel Arc Angel Courte introduction instrumentale, rappelant les albums de Vangelis, avant de partir dans un métal symphonique digne d’un Nightwish, tel est l’introduction de "Harlequins of Light", de l’album éponyme. Si la voix du chanteur trahit un accent un peu ridicule, le style épique du morceau est relativement sympathique. Très vite les morceaux suivants accusent un style années 80 très assumé, limite daté comme un enregistrement inédit paru 30 ans plus tard. Hard FM plutôt doux, aux guitares saturées plus discrètes, les titres se différencient presque de l’ouverture. On n’est pas dans la douche froide, mais plutôt un emballage trompeur, où l’illustration (le premier titre) n’est pas très ressemblante au reste du disque.

arcangelha Arc Angel

Plus mélodique qu’agressif, l’album s’écoute au second degré sans déplaisir, comme un nostalgique qui n’aurait jamais quitté les années 80. On frôle souvent les clichés mélodiques du genre (sonorités, arrangements, lignes mélodiques à la limite du kitch, pour "Through the Night" par exemple), rappelant un tas de groupe mineurs américains (John Cafferty). Des titres rock comme "Amnesia" cachent en fait des titres à peine hard rock, qui feraient passer Europe et "The Final Countdown" (typique du hard FM) pour un groupe de trash métal ! Mais tout cela se fait dans une certaine sympathie, et rappellent ô combien les années 80 pouvaient faire passer des mauvaises chansons simples et sans intérêt pour bonnes. Mais que nous, public, le savions et apprécions ce genre de chansons !

Assumons notre gout pour les années 80, leurs chansons commerciales, leurs sonorités et avec une prise au second degré, amusons nous avec ce disque bon dans son genre rétro, même si l’intérêt musical est relativement limité et frôle parfois le kitch.


Arc Angel Harlequins of Light2013-12-23

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog