Magazine Cinéma

[critique] 300 000 Km/S : un court de SF, mais français !

Par Vance @Great_Wenceslas

C'est dans la mythique salle du cinéma Max Linder que le jeune réalisateur Stéphane Réthoré a choisi de présenter son film le mois dernier. Un court-métrage de 18 minutes intitulé 300 000 Kilomètres/Seconde, qui, comme son titre faisant référence à la vitesse de la lumière vous l'aura peut-être évoqué, nous embarque dans une aventure à mi-chemin entre Science-Fiction et film noir.


Une histoire de voyage dans le temps aussi originale qu'ambitieuse, surtout pour une première réalisation, d'autant que la mise en chantier de projets de ce genre n'est pas des plus encouragés en France. On comprend mieux les difficultés qu'ont dû surmonter l'équipe pour concrétiser ce court-métrage, la recherche d'un financement ayant été particulièrement fastidieuse. Pourtant, malgré les trois années nécessaires à l'accomplissement de ce film, rien n'a semblé entamer la volonté de Stéphane Réthoré, et le résultat qui nous a été montré était particulièrement enthousiasmant.

Bien entendu, il faut se rappeler que, court-métrage et première réalisation obligent, le budget n'a rien de « confortable » et a sans doute freiné les velléités artistiques de l'équipe. Mais comme souvent avec ce genre de projet, le manque de moyens aura certainement permis au réalisateur de redoubler d'efforts pour faire preuve d'inventivité. Ainsi l’œuvre finalisée est-elle très satisfaisante, en atteste le soin apporté aux moindres détails et à un emballage technique irréprochable. Car plus que son histoire somme toute assez sage, c'est la direction artistique qui surprend par sa très grande maîtrise. L'atmosphère du film est plutôt bien établie, avec une belle photographie et des cadres judicieux, les décors et accessoires font montre d'une indéniable créativité. L'esthétique de l'ensemble donne un côté BD au film, que la simplicité apparente du récit ne contredit pas : les personnages évoluent dans un univers suranné, leurs actions mettent en avant une certaine théâtralité, décuplée par des dialogues légèrement outranciers. Mais cette « artificialité » revendiquée donne au court-métrage une personnalité. Comme son réalisateur l'indique, on retrouve par moments les qualités de la série The Twilight Zone. La référence est flatteuse et s'avère justifiée, et le film arrive à charmer par sa naïveté. Apportant leur aide au projet, les acteurs (de vraies « gueules ») semblent à l'aise dans des rôles que l'on espère voir plus approfondis à l’occasion d’une (nécessaire) séquelle. En effet, le film passe à une vitesse remarquable, les 18 minutes semblant en faire moitié moins, et la conclusion (frustrante) donne envie de connaître la suite. Car si l'on peut faire un léger reproche au film, c'est bien son aspect « teaser ». Non que les 18 minutes ne prennent pas leur temps pour caractériser les protagonistes, bien au contraire (l'intrigue ne traîne pas mais l'action est relativement posée), mais en l'état on a l'impression de ne voir qu'une grosse introduction à une histoire potentiellement beaucoup plus ample, comme en témoignent les nombreux indices disséminés à l'écran (les tatouages…) et les quelques pistes suggérées (le rapport au père, les questions éthiques...). Stéphane Réthoré envisage de développer son scénario afin d'en faire un long-métrage, bien qu'une série télévisée serait également bien adaptée au format de l'histoire. Dans tous les cas, ce genre d'initiative est à encourager, la conclusion du court-métrage est bien trop frustrante car montrant les limites d'une histoire racontée avec un budget relativement restreint (sans en dire plus, l'année dans laquelle se retrouve le héros risque d'être compliquée à retranscrire correctement à l'écran sans moyens).

300 000 KILOMÈTRES / SECONDE - TRAILER - English subs from Stéphane Réthoré on Vimeo.

Nourri d'influences telles que Blade Runner, Tintin, X-Files (la sympathique composition musicale rappelle celle de Mark Snow) et Retour Vers Le Futur, 300 000 Kilomètres/Seconde est avant tout un court-métrage ambitieux et encourageant.

 


A VENIR : une interview du réalisateur réalisé par nos soins.


http://ulule.me/presales/4869/300mks-13.jpeg

Titre original

300000 kilomètres/seconde 

Mise en scène 

Stéphane Réthoré

Date de sortie France 

30 novembre 2013 (avant-première)

Scénario 

Stéphane Réthoré & Sylvain Blanchot

Distribution 

Thomas Cousseau, Dominique Daguier & Jean-Marc Cozic

Musique

Vincent Goubeau

Photographie

Emmanuel Lakkari

Support & durée

35 mm / 18 min

Synopsis : Paris, 1956. Lucien Lacroix, inventeur, a repris les recherches de son défunt père et a créé une montre permettant de voyager dans le temps. Décidant de partir pour Genève afin de faire breveter son invention, il est suivi par deux mystérieux individus…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Back to 50´s °° Boutique Vintage #2

    Back 50´s Boutique Vintage

    °° Hello °°Et bienvenue dans ma nouvelle rubrique éphémère, 1S3L, un shop en ligne trois looks !! Yay ! ^.^°°Me revoilà donc avec... Lire la suite

    Par  Clémence
    CONSO, CULTURE, DÉCORATION
  • Espionné(s) : Big Brother made in USA

    Espionné(s) Brother made

    Sachez-le: dès que vous utilisez votre iPhone, votre tablette, votre ordinateur, dès que vous échangez des messages sur notre téléphone ou sur Facebook, dès... Lire la suite

    Par  Jean-Emmanuel Ducoin
    CULTURE, HUMEUR, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Enzo Vial Collet en eau libre (10 km) ! La découverte, en attendant le 1 500 m !

    Enzo Vial Collet libre découverte, attendant

    Le Tunisien Oussama Mellouli, champion olympique en eau libre (10 km), a remporté son premier titre mondial dans la discipline en enlevant le 5 km en 53 min 30... Lire la suite

    Par  Halleyjc
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • La robe 50's

    robe 50's

    J'ai bien avancé la robe 50's ce week-end, elle est même d'ailleurs quasi finie, il ne reste plus que l'ourlet, la ceinture et la fermeture éclair au dos. Lire la suite

    Par  Kistis
    CULTURE, STYLISME, TALENTS
  • s

    3 août 2013 (No 2013-32) Powder Her Face de Thomas Adès Festival d’opéra de Québec, 2013 Le Festival d’opéra de Québec n’a pas manqué d’audace en présentant... Lire la suite

    Par  Turp
    AUTRES MUSIQUES, CULTURE, MUSIQUE
  • Lokerse Feesten: SX- Balthazar- The B-52's, Lokeren, le 10 août 2013

    Lokerse Feesten: Balthazar- B-52's, Lokeren, août 2013

    Une route sans histoire te conduit vers Lokeren , sur place, la galère absolue, 3/4h pour larguer ton tacot à 3 km du Grote Kaai, 't is zaterdag, meneer, la... Lire la suite

    Par  Concerts-Review
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE
  • ELYSIUM : de la SF équitable

    ELYSIUM équitable

    2009. Neil Blomkamp nous avait quittés plein d’espoirs et de belles promesses avec son District 9, nouveau venu dans la science-fiction made in JoBo, brutal et... Lire la suite

    Par  Unionstreet
    CULTURE

A propos de l’auteur


Vance 5807 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines