Magazine Animation

Exposition "Pixar, 25 ans d'animation"

Par Kuroohana @HanaBorderland

 affiche_pixar_ratatouille_2.jpg

Chose promise, chose due ! Je n’ai pas affronté les terribles embouteillages parisiens pour rien, et c’est en revenant du Musée d’Art Ludique que j’écris ces quelques lignes. Le musée s’inaugure cette année avec à l’affiche un met de choix, à savoir une exposition à l’intitulé accrocheur « Pixar, 25 ans d’animation ».

Je sors de ma voiture toute heureuse d’aller me cacher des gouttes de pluie pour rentrer dans un condensé d’univers imaginaires qui ont ponctué mon enfance, quand un obstacle aussi puissant qu’un pet de vieillard vient me barrer la route… En effet, il me faut faire la queue avant d’atteindre mon objectif. Mes yeux se tournent alors lentement vers la feuille A4 gondolée par l’humidité accrochée au panneau juste à côté de moi : « 1h d’attente à partir de ce point ». Oui, à Paris, il y a vraiment des bouchons partout. Une heure et des bruits incessants de bébés pleurant leur petite maman plus tard, je rentre enfin à l’intérieur… C’est là que l’enfant qui dort en moi, et qui n’est jamais bien loin (HAHA ! Elle est toujours là en fait), se réveille et se concentre : « cible verrouillée, c’est bien un croquis de Toy Story, je répète, c’est bien un croquis de Toy Story ! ».

IMG_0221.JPG

« L’ordinateur ne crée pas plus l’animation numérique que le crayon ne crée le dessin animé. Ce qui crée l’animation numérique, c’est l’artiste. »

John Lasseter, directeur de création des studios Pixar 

Si l’attente a eu tendance à m’agacer, ma mauvaise humeur a disparu subitement dès que j'eu franchi la porte. Quel plaisir de voir tous ces dessins, toutes ces sculptures qui ont servi à créer certains des plus grands chefs-d’œuvre de l’animation de notre époque ! Mais non voyons, je ne fais pas d’infidélités à l’animation japonaise, mais soyons modeste tout de même ;) A l’honneur, nous avons donc Wall-E, Le monde de Nemo, Monstres et Cie, Ratatouille mais encore 1001 Pattes, Cars, Là-haut ou Les Indestructibles. On aborde aussi quelques courts métrages moins connus du studio comme Presto ou Jour et Nuit. Bon, officiellement, je n’avais pas le droit de faire de photos, mais lorsque l’on vous interdit quelque chose, vous n’avez pas envie de le faire quand même ?

IMG_0227.JPG
IMG_0230.JPG

Cette expo est la représentation de l’art et de la création à l’état pur : des croquis crayonnés, à l’encre, au pastel, à la gouache, à l’aquarelle… De la couleur, du noir et blanc, de l’infographie, du collage, de la sculpture… Le parcours est divisé en trois parties : l’histoire, les personnages et les univers, on passe donc vraiment par toutes les étapes de recherches graphiques. Saviez-vous que Bob de Monstre et Cie a failli être fuchsia et ne pas posséder de bras ? On découvre donc en même temps ce que nos personnages favoris auraient pu être, on plonge bien profondément dans la tête de l’artiste : « Lui, il imaginait l’histoire comme ça, or on sait que ça ne s’est pas déroulé de cette manière… ». Puis on passe à la prochaine œuvre, pour découvrir comment au final, on en est arrivé à l’histoire que l’on connait et que l’on adore.

IMG_0235.JPG
IMG_0238.JPG
 

Le zootrope est évidemment quelque chose à ne pas louper. Il s’agit en fait d’une invention inspirée directement du zootrope Totoro des studios Ghibli (vous voyez que l’animation japonaise n’est jamais bien loin ;)). On l’observe, d’abord pensif, on se demande comment ce truc qui tourne peut nous émerveiller à ce point. Puis la vitesse s’accélère et la lumière se met à pulser. On regarde alors les personnages de Toy Story s’animer devant nos yeux. Je ne suis plus une simple enfant, mais bien une gamine qui vient de rencontrer le père noël, j’ai envie de rester là et de ne jamais bouger… Non, je ne suis pas sous LSD. Jamais le lundi.

La fin de la visite est proche, mais je ne veux pas partir ! Il me reste « Artscape », un petit court métrage en hommage à l’exposition à regarder, dans une micro salle de cinéma. Un vrai plaisir. 

Je passe ensuite à la boutique, on a possibilité de repartir avec des magnets, des cartes postales ou bien encore le catalogue de l’expo. Je suis repartie avec mon catalogue (superbe ouvrage), toute contente de pouvoir me replonger dans les œuvres des studios Pixar, encore et encore. Oui, j’aime l’animation, si je n’en étais pas sure dans le passé, j’en suis certaine à présent =D  

Si vous êtes dans les environs de Paris et que vous êtes un peu fan du travail de Pixar, il faut absolument que vous cochiez la case, vous en avez en gros pour une bonne heure de visite si vous êtes attentifs à bien tout regarder et que vous allez voir le Zootrope et Artscape. Les petits comme les grands seront ravis ! J’y suis allée à un moment où il y avait du monde, c’est le seul point noir de ma journée. L’exposition se termine en mars 2014, vous êtes prévenu =)

N’hésitez pas à me parler de votre propre expérience de l’expo ! 

pixar1.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kuroohana 1134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte