Magazine Cinéma

1492 : christophe colomb - 8/10

Par Aelezig

Z04

Un film de Ridley Scott (1992 - Espagne, France) avec Gérard Depardieu, Sigourney Weaver, Armand Assante, Angelina Molina, Tchéky Karyo, Michael Wincott

Somptueux.

L'histoire : Celle d'un navigateur italien, installé en Espagne, qui rêve de mener une flotte de l'autre côté de l'océan, vers l'ouest, et ouvrir de nouveaux territoires pour la couronne, et sa gloire personnelle. Le pari est insensé... on dit cette mer immense, infranchissable. Seule la voie empruntée par Magellan, vers l'est, serait possible. Mais Christophe Colomb, dont le nom deviendra l'un des plus célèbres de l'histoire du monde, persiste et finit par obtenir des rois très catholiques un budget pour armer trois bateaux...

Z08

Mon avis : C'est magnifique. Magnifique pour les images et la réalisation, sublimes, de Ridley Scott et sa façon inégalée de donner souffle et originalité à ses plans. Magnifique pour l'histoire incroyable de cet homme dont on prononce aujourd'hui quasiment tous les jours le nom : la Colombie, l'Amérique précolombienne, district of Columbia, Columbia University, Columbus Circus, la Colombie britannique... et tant d'autres mots qui imprègnent la culture américaine nord et sud.

On se dit que ces hommes étaient dingues, ces scientifiques, ces explorateurs, ces physiciens, qui affirmaient des choses que personne ne croyait et qui vaille que vaille, firent avancer les connaissances de l'homme.

Z05

Des décors somptueux, depuis les palais maures repris par les catholiques aux musulmans, qui étaient là depuis sept cent ans, jusqu'aux paysages verdoyants et aux plages de sable fin des îles caraïbes, en passant par le voyage sur l'océan... c'est un bonheur visuel. Le film m'a parfois fait penser au Nouveau Monde de Terrence Malick : une certaine poésie, une touche de lyrisme, des hommes à la recherche d'un idéal, nostalgiques d'un retour à la mère nature, désireux de fonder un monde idéal, d'où leur volonté, sincère je pense, d'amener leur vision chrétienne aux indigènes afin d'améliorer leur vie... On imagine l'émotion de Christophe lorsqu'il saute de son bateau et marche dans l'eau vers cette nouvelle terre tant désirée, tant imaginée, tant rêvée (séquence superbe, au ralenti). On pense aussi à Mission bien sûr. La musique planante de Vangelis accentue bien ce côté fantasmagorique. 

Z06

Gérard Depardieu est magistral dans ce film, je l'ai rarement trouvé aussi bon. Il ne fait pas du Depardieu, il EST Christophe Colomb, futé, orgueilleux, déterminé, courageux, sentimental aussi, père et époux aimant, ému par l'accueil des indigènes, dévasté par l'avenir qui leur sera réservé. Son visage traduit de multiples émotions, je crois ne l'avoir jamais vu ainsi dans d'autres films...

Un film à voir absolument, ne serait-ce que par la page d'histoire qu'il illustre.

Z07


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines