Magazine Culture

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

Publié le 10 janvier 2014 par Jsbg @JSBGblog

Après le bilan de fin d’année 2013, l’heure est aux bonnes résolutions 2014… et pourquoi ne pas en profiter également pour planifier quelques escapades artistiques, histoire de s’assurer quelques bulles de plaisir dans nos agendas surchargés ? Demandez-donc le programme !

  - Carole Haensler Huguet

À l’international…

 
À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

1. « Richard Hamilton »

Tate Modern, Londres, 13 février – 26 mai 2014 

En février, la Tate Modern et le Centre Pompidou se volent la vedette pour nous offrir deux regards majeurs sur la société du XXe siècle : Chris Dercon, directeur de la Tate Modern, nous l’annonçait déjà dans l’interview qu’il nous avait accordé en avril dernier (à relire ici), l’un des rendez-vous artistiques incontournables de 2014, c’est la grande rétrospective dédiée à l’inventeur du Pop Art, Richard Hamilton (1922-2011)

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

2. « Henri Cartier-Bresson »

Centre Pompidou, Paris, 12 février – 9 Juin 2014

Dans une autre catégorie, le Centre Pompidou consacre à Henri Cartier-Bresson (1908-2004), surnommé « l’oeil du siècle », la première grande rétrospective du photographe français dix ans après sa disparition.

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

3. « Jeff Wall: tableaux, pictures, photographs 1996-2013 »

Stedelijk Museum, Amsterdam, 1 mars – 3 août 2014

Kunsthaus Bregenz, 18 octobre 2014 – 11 janvier 2015

L’artiste photographe canadien Jeff Wall (*1946) est avant tout connu pour son interrogation sur les traditions picturales et les régimes visuels de la peinture et du film, pour laquelle il fait appel à la mise en scène photographique. Il a marqué les années 1980 avec ses tirages couleurs présentés dans des caissons lumineux. 1996 constitue un tournant dans son oeuvre avec l’introduction pour la première fois du tirage noir blanc. C’est le point de départ d’une importante exposition itinérante qui débute au Stedelijk Museum d’Amsterdam au mois de mars.

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

4. « Henri Matisse : The Cut-Outs »

 Tate Modern, Londres, 17 avril – 7 septembre 2014 (en 2015 à New York)

« Pour de nombreuses personnes, ce sera la plus belle, la plus magique et la plus fascinante des expositions jamais vues à Londres. » dixit le directeur général de la Tate, Sir Nicholas Serota. On n’a pas vu mieux comme argument de vente… plongez donc dans l’univers unique des collages d’Henri Matisse (1869-1954), l’un des plus grands artistes du XXe siècle avec Picasso, pour un voyage au coeur de ces improvisations chromatiques rythmées, nées de quelques coups de ciseaux. La fraîcheur de la modernité et le pur plaisir esthétique sont au programme !

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

5. « Lucio Fontana. Rétrospective »

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 25 avril – 24 août 2014

L’artiste argentin Lucio Fontana (1899-1968), qui a passé la majeure partie de sa vie à Milan, sera à l’honneur d’une rétrospective majeure ce printemps à Paris. Plus de 200 pièces – sculptures, toiles, céramiques et environnements – vous permettront de découvrir le parcours atypique de cette figure de proue du mouvement spatialiste (1947-1952), surtout connu du grand public pour ses toiles fendues, devenues icônes de l’art moderne. Une affaire à suivre sur JSBG ce printemps !

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

6. « Jeff Koons »

Whitney Museum of American Art, New York, 27 juin – 19 octobre 2014

Centre Pompidou, Paris, 26 Novembre 2014 – 27 Avril 2015

Pas une année sans Jeff Koons (*1955) ! Ainsi les fans ne seront pas déçus, et les autres auront peut-être l’occasion d’apprendre à l’apprécier dans ce parcours complet de son oeuvre de 1979 à aujourd’hui, qui souligne la diversité, la complexité et la richesse des rapports qu’elle entretient avec l’histoire de l’art. Il faut dire que malgré son statut de star, il n’a encore jamais fait l’objet d’une véritable rétrospective. Pour le Whitney Museum of American Art, c’est aussi la dernière exposition dans le bâtiment conçu par Marcel Breuer, sur la Cinquième Avenue, avant sa réouverture en 2015 dans le Meatpacking District. Autant de bonnes excuses, si vous en aviez besoin, pour vous rendre à New York cette année !

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

7. « Olafur Eliasson »

Louisiana Museum Of Modern Art, Humlebaek, 15 août 2014 – 4 janvier 2015

En été, les plages, c’est « out », à moins que ce ne soient les plages du Nord : songez donc à vous envoler pour le Danemark, où le Louisiana Museum of Modern Art, situé au bord de la mer à Humlebaek (à 20 minutes de train de Copenhague), vous invite une nouvelle fois dans le monde fascinant de l’artiste islandais Olafur Eliasson (*1967), pour une exposition évènement et unique – puisqu’il s’agit d’une installation « site-specific » – où l’artiste se joue de la relation entre art et nature. Une vraie bulle d’air pour l’été – ou un original cadeau de Noël puisque l’exposition se poursuit jusqu’en janvier 2015 !

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

8. « Liverpool Biennial »

5 juillet – 28 octobre 2014 &

« Mondrian and his Studios: Abstraction into the World »

5 juillet – 28 octobre 2014 & Tate Liverpool, 6 juin – 5 octobre 2014

L’été 2014, c’est au Nord que cela se passe. Liverpool sera un must ! Immersion garantie au coeur de l’art en train de s’écrire, avec la Biennale d’art contemporain de Liverpool – moins « fashion » que Venise ou Lyon, mais une véritable expérience et une valeur sûre pour cette édition si vous avez décidé – cette fameuse liste des bonnes résolutions 2014 – de vous lancer dans une collection d’art avec de modestes moyens, mais qui demain vous fera entrer au panthéon des grands collectionneurs comme Ernst Beyeler par exemple ! Et pour réviser ses classiques, la Tate Liverpool consacre ses cimaises au grand maître de l’art abstrait, Piet Mondrian. Comme quoi, il n’y a pas que les Beatles et le football…

➜ infos Biennial

➜ infos Tate Liverpool

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

9. « Marcel Duchamp

Centre Pompidou, Paris, 24 septembre 2014 au 05 janvier 2015

Le Centre Pompidou vous donne rendez-vous en automne avec Marcel Duchamp (1887-1968) – oui, celui du pissoir – soit l’artiste qui révolutionna l’art du XXe siècle avec l’invention du « ready-made » dans les années 1910. On lui doit l’initiative du renouvellement des matériaux utilisés dans l’art, et d’avoir ainsi ouvert la voie à tous les mouvements qui ont intégré l’objet de la vie courante avec ou sans transformation comme le surréalisme, le Pop Art et le Nouveau Réalisme ou encore Fluxus. C’est également l’artiste qui a le plus interrogé l’art – la question de « quand il y a art » et ce qui « suffit à faire de l’art » et ainsi la notion d’original. Après cette exposition, vous ne regarderez plus l’art moderne et contemporain de la même manière !

➜ infos ici

***

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

10. et 11. Les Biennales!

Biennale de São Paulo, Brésil, 6 septembre – 7 décembre 2014

Biennale du Kerala, Cochin, Inde, octobre 2014

Prévoyez un peu d’exotisme pour les derniers mois de l’année, car ce n’est pas parce que les Biennales d’art contemporain de Venise ou de Lyon ont lieu les années impaires, qu’il n’y a rien sur la scène internationale des Biennales d’art, au contraire. Une autre valeur sûre dans ce circuit, et qui démontre bien que l’art aujourd’hui est mondial et qu’il faut compter avec de nouveaux centres artistiques, c’est la Biennale de Saõ Paulo. Et la nouvelle Biennale à suivre, qui devrait connaître sa deuxième édition en 2014, c’est la Biennale du Kerala, dans le sud de l’Indes – pour vivre une biennale d’art contemporain autrement, comme un événement où tous se retrouvent, entre amis ou en famille ; une expérience hors des sentiers battus garantie !

➜ infos São Paulo

➜ infos Kerala

***

 

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

12. « Kasimir Malevich and the Russian Avant-Garde »

Bundeskunsthalle, Bonn, 11 mars – 22 juin 2014

Tate Modern, Londres, 17 juillet – 26 octobre 2014

Et côté séance de rattrapage, vous pourrez toujours voir l’exposition « Kasimir Malevich and the Russian Avant-Garde » (dont nous vous parlions récemment ici [lien sur l'article JSBG] à la Bundeskunsthalle de Bonn (11 mars – 22 juin 2014 ) ou à la Tate Modern à Londres (17 juillet – 26 octobre 2014).

➜ infos ici

***

… et en Suisse:

À vos agendas: JSBG a compilé pour vous les rendez-vous de l’art à ne pas manquer en 2014

13. « Gerhard Richter»

Kunstmuseum Winterthur, 18 janvier – 21 avril 2014

Fondation Beyeler, Riehen/Bâle, 18 mai – 7 septembre 2014

Il est l’artiste allemand le plus connu, mais compte surtout parmi les dix artistes contemporains vivants les plus cotés, avec Jeff Koons et Damien Hirst. À l’occasion de ses 80 ans, la Neue Galerie de Berlin, la Tate Gallery à Londres et le Centre Pompidou à Paris lui consacraient une importante rétrospective, qui mettait en valeur cette incroyable capacité à être à la fois peintre abstrait et figuratif. Gerhard Richter (*1932) est à l’honneur cette année en Suisse : tout d’abord au Kunstmuseum de Winterthour, avec les travaux récents de l’artiste en provenance directe de son atelier de Cologne, puis à la Fondation Beyeler, qui propose un parcours complet dans son univers thématique et technique avec la plus importante exposition jamais dédiée à l’artiste en Suisse.

➜ infos Winterthur

➜ infos Fondation Beyeler

***

14. « Gustave Courbet »

Fondation Beyeler, Riehen/Bâle, 7 septembre 2014 – 18 janvier 2015

Musée Rath, Genève, 5 septembre 2014 – 4 janvier 2015

À l’automne, Bâle et Genève enterrent le « Röstigraben » pour l’un des artistes majeurs de la révolution artistique au XIXe siècle, Gustave Courbet (1819-1877) : tandis que la Fondation Beyeler construit son exposition autour de la célèbre toile, « L’origine du monde », le Musée d’Art et d’Histoire de Genève se concentre sur les années d’exil de Courbet en Suisse (1873-1877) sous le titre « Gustave Courbet. Les années suisses ».

➜ infos Fondation Beyeler

➜ infos Genève

***


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte