Magazine Culture

Son Lux - Lanterns (2013)

Publié le 13 janvier 2014 par Oreilles
Son Lux - Lanterns (2013)Disque emblématique de cette fin d’année 2013, Lanterns troisième opus du new-yorkais Ryan Lott, risque bien d'ébranler le futur de la pop musique. Le genre de création capable de fixer dans l’esthétique musicale, un nouveau geste, une nouvelle pensée.
D'une maîtrise sonore sans pareil, si bien dans le traitement du son que dans sa composition, Lanterns parvient à combiner des styles musicaux aux reliefs différents mais qui s'épousent les uns les autres dans un spectre sonore d'une parfaite harmonie. En témoigne la place faite à la mélodie, modus operandi cher à Sufjan Stevens (accolyte de Ryan Lott au sein de S/S/S), et qui égraine le disque de la première à la dernière mesure musicale.Si la musique de Son Lux fait part d'une onde facilement appréhendable par l'oreille, la structure des morceaux est d'un ressort plus intempestif et aventureux. En effet Lanterns fait état d'un bricolage sonore inventif, oscillant entre nappes électroniques parfois vrombissantes comme sur Ransom, Pyre et des échos instrumentaux sporadiques sur Easy
Son Lux - Lanterns (2013)
Supporté par une orchestration rigoureuse tout en voltige, Lanterns intronise une musique à la fois baroque et épurée, électrifiée et apaisée, grandiloquente et subtile. C’est dire à quel point l’arc des sentiments éprouvés sur ce disque est étendu. Un point certainement dû à la volonté de proposer des morceaux riches en idées, que seule une composition symphonique se pouvait de soutenir. Une formule nécessaire pour articuler autant de mouvements musicaux aux températures sensiblement différentes. 
Lanterns ne s’écrit ainsi pas par hasard au pluriel. D’une humeur relativement schizophrénique, on y croisera autant d’influences passées et ici dépassées par la virtuosité de Son Lux à croiser le fer avec les plus grands, Arcade Fire sur "No Crimes", ou encore M83 avec "Lost It Trying". Signé sur le label Antincon, Ryan Lott dit avoir œuvré sur ce disque comme un producteur de hip-hop, accentuant son travail sur les rythmes et les textures sonores. On ne peut que corroborer le propos.
En Bref : Son Lux signe l’un des disques les plus ambitieux de ces dernières années. Solennelle et majestueuse, Lanterns est une œuvre brillante, qui distribue sous la forme d’un opéra baroque, une musique claire / obscure à la mécanique parfaitement huilée. Son Lux - Lanterns (2013)





Son Lux sera en concert à Saint Ouen le 26 janvier dans le cadre du MOFO Festival !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oreilles 3359 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines