Magazine Cuisine

Orange Cara cara au jus de mandarine Sétubalence

Par Lof

Caracara
Cette orange est Cara cara, aussi appelée Pink Navel
je l'ai plantée suite à une description poétique de sa pulpe rose et croquante par Bénédicte Bachès, que je remercie tous les jours.
Aujourd'hui on peut aller visiter l'Hacienda de Caracara via les sites géographiques, propriété des Jiménez Torres, où elle est née en 1972, via google-earth. Elle est sélectionnée par le Florida dept of Agriculture en 1987 (introduction A. H. Krezdorn depuis le Vénézuela, elle est décrite comme rouge foncé, ce qui ne sera plus le cas en Floride ou en Espagne)
Orange Cara cara
C'est une mutation de Washington navel, la chair est lumineuse et rosée (franchement plus rouge dans les pays à hiver chaud) : présence diffuse de lycopène et non d'anthocyanine colorant de le sanguine. Récoltée bien mûre en janvier elle est très douce et juteuse.
D'où sont utilsation majoritaire pour le jus.
Nombreuses recettes publiées : cocktail Cara Cara Orange Sour, Orange curd mettant en valeur sa couleur.
Caracara laranja
Nous les servons en forçant sur le rouge :
Peler à vif  4 Cara cara et couper les en cubes.
Ajouter le jus d'une sanguine (actuellement Moro est parfaite), le jus de 2 ou 3 mandarines très douces (le top c'est Setubalens, une vieille portugaise, d'une douceur à tomber, sucrée comme tout)  et quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger
Laisser reposer au frais 2 heures,
sortir du réfrigérateur 30 minutes avant de servir
Surtout n'ajoutez rien, il faut de la simplicité dans le bonheur parfait
Naranja cara Cara
Marie-José (de la fameuse Quinta de Poial) en a repris 3 fois et a fini le saladier.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lof 904 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine