Magazine Beauté

Bien choisir son parfum

Publié le 14 janvier 2014 par Bullesetbottillons @BlogueBetB

Acheter un parfum a depuis toujours été un véritable casse-tête. D’abord, il y a tellement de choix. Ça me rappelle quand j’avais 18 ans et que j’allais acheter du vin : je repartais toujours avec la bouteille la plus cute. Dieu merci, les temps ont changé… je connais le vin, mais toujours rien aux parfums!

J’ai jamais aimé magasiner les parfums et encore moins en acheter. Le problème est, je crois, que je réfléchi trop. (et pas seulement pour les parfums me diront ceux qui me connaissent! AH!) Je me demande si le parfum correspond à ma personnalité et quelle image il projettera de moi. Est-ce que je veux que le parfum « sente » comme moi et ne fasse q’un avec ma personnalité ou est-ce que j’en veux plutôt un qui « ajoutera » à mon caractère?

Un parfum est un moyen de communication qui peut autant attirer que rebuter l’autre.  L’important c’est de l’assumer dans tout ce qu’il représente.

Les grandes familles de parfums

Avant de faire un choix, sachez qu’il existe 6 grandes familles de parfums et qu’elles ont chacune leurs particularités. Il est important de les tester et de les connaître d’abord pour mettre le doigt sur la catégorie qui vous convient. Les descriptions ci-dessous vous aideront à pré-sélectionner des caractéristiques qui vous attirent.

Les floraux
Cette famille féminine se compose de soliflores (fragrances orchestrées autour d’une fleur unique), mais aussi de classiques qui déclinent la fleur de manière sensuelle, romantique ou encore capiteuse.

burberry-body-parfum

Par exemple  No 5, de Chanel; Me, de Lanvin; Ralph Lauren Blue; Fame, de Lady Gaga; Burberry Body, de Burberry; Beyond Paradise, d’Estée Lauder.

Les ambrés (ou orientaux) 
Par ici les chaleurs! C’est la famille la plus sensuelle. (Miaoew!) Les parfums sont marqués par des notes animales, vanillées, balsamiques ou poudrées et ils déploient des nectars capiteux très féminins.

Hypnotic Poison

Par exemple Ricci, Ricci, de Nina Ricci; Coco, de Chanel; Hypnotic Poison, de Dior; Opium, d’Yves Saint Laurent; Hypnose, de Lancôme; Organza, de Givenchy; Clinique Simply.

Les fougères
Changement de registre, cette famille fait dans la virilité. Elle se déploie autour de la coumarine, une matière synthétique, et joue sur des notes de mousse de chêne, lavande, citron et bois.

Jicky

Par exemple Azzaro pour homme, d’Azzaro; Jicky, de Guerlain; Paco Rabanne pour Homme.

Les boisés
Cette famille fait essentiellement dans le masculin, mais elle comporte aussi des senteurs féminines ravissantes. Elle rassemble des note chaudes et moelleuses telles que le cèdre, le santal, le patchouli ou le vétiver.

Pasha

Par exemple Kingdom, d’Alexander McQueen; Pasha, de Cartier; Féminité du Bois, de Shiseido; Bulgari Blue pour Homme, de Bulgari; Magie Noire, de Lancôme.

Les hespéridés
Dans cette catégorie, on trouve des eaux toniques qui misent sur la fraîcheur pétillante des écorces d’agrumes : pamplemousse, citron, orange.

Ck one

Par exemple DKNY, de Donna Karan; Ô, de Lancôme; cK one, de Calvin Klein; Eau d’Orange Verte, d’Hermès; Orange, de Marc Jacob.

Les chyprés
Cet accord allie des arômes de sous-bois à une fraîcheur hespéridée et convenant souvent aux hommes et aux femmes (bien que j’en doute pour Miss Dior!).

Miss Dior

Par exemple Femme, de Rochas; Vol de nuit, de Guerlain; Miss Dior; Cabochard, de Grès; Polo, de Ralph Lauren.

«Parfumez-vous là où vous souhaitez être embrassée» – Coco Chanel


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bullesetbottillons 26383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines