Magazine Culture

Le colonel et l'appât 455 - Fariba Hachtroudi

Par Jake @JakeVecc

Image hébergée par servimg.com

Caractéristiques :

Genre : Roman

Grand format : 192 pages / 16,00 €

Résumé :

Un ex-colonel a fui l’Iran et attend une réponse depuis 5 ans à sa demande d’asile d’un pays nordique. Un matin tout bascule quand sa traductrice habituelle est remplacée par une jeune femme qu’il identifie tout de suite comme étant  le numéro 455 de la prison Devine. Cet endroit était le bastion de la torture où les proches des prisonniers résistants étaient enfermés et appelés « appâts ». Ils vont se reconnaître mutuellement et ce rapprochement contraint va donner lieu à un terrible retour vers le passé. Leur passion commune et sans borne de leur conjoint respectif sera le fil conducteur de leur confrontation.

Avis par Lolo :

J’ai trouvé ce roman admirable à tous niveaux. L’auteur ne s’attarde pas sur les tortures et autres terreurs d’un régime dictatorial mais elle réussit la prouesse de mettre face à face 2 personnes victime/bourreau sensées se haïr à mettre en commun l’horreur qui a provoqué leur rencontre. L’auteur nous décrit l’absence de choix qu’on les gens qui vivent sous la gouverne des ayatollahs et les représailles quoi que l’on fasse. L’écriture est prenante et très émouvante et il s’agit presque d’un huis clos entre les 2 protagonistes. C’est finalement l’amour magnifique que chacun porte à son conjoint qui a conditionné leur vie. Il faut savoir aussi que la femme du colonel et le prénom de l’appât sont les mêmes et cela va entraîner une sorte de dédoublement et de lien. L’amour est bien souvent le meilleur moyen qu’ont trouvé les dictatures pour faire plier les individus. Le roman est bien construit avec au fil des pages les explications et le ressenti de chacun. Les faits sont décrits sans jugement, ça n’est pas la peine. Ce roman est une intense réflexion sur la nature humaine qui n’a plus rien d’humain quand le pouvoir absolu et totalitaire entre en jeu, mais aussi sur l’amour et l’espoir qui permettent parfois de manière incroyable à survivre. Un livre d’une grande profondeur.

Lien direct : Editions Albin Michel

Le colonel et l?appat 455Fariba Hachtroudialbin michelnouveauteavisresumecritiquepolitiqueprison


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines