Magazine Cinéma

Audrey, expat’ depuis un mois: « Je suis passée par plusieurs phases pour ma recherche de boulot… »

Par Sukie

Il y a à peu près un an, Audrey m’avait envoyé un mail pour obtenir des conseils, notamment pro, en vue d’une expatriation  à Londres. Beaucoup d’entre vous m’avez posé la question suivante: est-ce que je commence à chercher du boulot d’ici (la France)? J’ai voulu rebondir sur l’expérience d’Audrey pour montrer un des chemins possibles. Audrey s’est installée depuis début janvier dans cette belle capitale où l’on bouffe plus de pasta que de rosbeef (là je parle pour moi)! Retour sur son parcours, qui j’en suis certaine, va en inspirer plus d’un(e) !

Tu m’avais dit à l’époque vouloir venir à Londres pour suivre ton copain (qui a trouvé du boulot ici). Je connais pas mal de gens qui s’expatrient pour suivre leur moitié. Est-ce que Londres aurait-été ton premier choix? Aurais-tu quitté la France sans cette opportunité

En effet je suis venue rejoindre mon copain à Londres, mais l’idée de venir ici était dans ma (nos) tête(s) depuis longtemps. Nous sommes ensemble depuis de nombreuses années et avons vécu très souvent à distance, du coup « vivre à l’étranger » était quelque chose d’assez naturel au final.

Il a passé presque 2 ans à Londres avant que je vienne le rejoindre. J’avais besoin de faire ça aussi pour moi et pas juste le suivre les yeux fermés. Bien sùr il a été la raison qui a fait que j’ai cherché à venir ici, mais ma décision n’a pas été pour autant prise sur un coup de tête.

Tu as donc trouvé du boulot de la France avant d’arriver ici. Peux tu nous raconter comment ça s’est passé et les démarches que tu as effectuées?

Je suis passée par plusieurs phases pour ma recherche de boulot… Au début je me suis dit « Je prends n’importe quel boulot et on verra après comment je peux retomber sur mes pattes », puis finalement je me suis rendue compte que je ne supporterais pas prendre un petit boulot « en attendant ».

J’ai cherché des boulots qui me semblaient « accessibles » car j’étais persuadée que je ne pouvais pas avoir à Londres ce que j’avais en France (ie: Travailler pour un grand groupe international). J’ai envoyé beaucoup de candidatures à tort et à travers, eu beaucoup d’entretiens téléphonique et puis… une fois de plus j’ai réalisé que ça ne serait pas possible. Ce que je voulais c’était exactement le même boulot que ce que je faisais à Paris. Il m’a fallu du temps avant de me convaincre que c’était possible. J’ai retravaillé mon CV et ciblé uniquement ce que je voulais vraiment. Avant ça, j’ai lu pas mal de bouquins sur la façon dont les entretiens se déroulaient au UK (car c’est mine de rien assez différent de la France).

J’ai ciblé 2 firmes qui m’intéressaient, eu des entretiens pour les 2 (téléphonique puis physique à Londres) et j’ai eu une offre de la part de chacune d’entre elles. Je me suis retrouvée dans une situation royale ou je pouvais CHOISIR ! Choisir LA boite que je préfèrais, me payer le luxe de décliner une offre, le genre de chose que j’étais loin d’imaginer au début de mon process…

Quelles ont été tes appréhensions avant de venir ici. Après quelques semaines à Londres, es-tu plus rassurée (ou le contraire peut-être?)

Bizarrement, je n’avais pas vraiment d’appréhensions avant de venir ici mais des peurs ont surgi depuis que je suis là. En réalité je pensais très bien connaître Londres. J’y ai vécu 1 an lors de mes études, et depuis plusieurs années je fais les aller-retours le weekend, j’étais persuadée que ca allait être facile. Au final, les choses sont bien différentes quand Londres devient notre vie, notre quotidien..

Je réalise que la vie est plus dure qu’on peut le penser. Ici il faut se battre pour tout. Personne ne va nous prendre par la main pour nous dire ce qu’il faut faire. Au niveau professionnel les choses sont bien différentes aussi, chacun gère (au vrai sens du terme) sa carrière comme il l’entend. Il n’y a pas de cadeau, tout se fait au mérite et comme chacun le veux.

De facon plus générale, l’environnement est moins « confortable » qu’en France. Paradoxalement, les gens sont mille fois plus positifs dans leur attitude, leurs discussions, leur façon de penser. J’apprécie particulièrement la façon dont ils abordent chaque événement de la vie, dirons-nous avec beaucoup de philosophie. Rien n’est catastrophique, rien n’est grave, il y a du bon, du positif partout, même leur vocabulaire est rempli de tournures et mots positifs. Je crois que les anglais devraient organiser des stages pour leurs voisins francais…

keepcalLondon

Quelles sont tes premières impressions de fraîche expat?

Je crois que le paragraphe du dessus répond un peu à cette question. Je n’ai aucun regret d’être venu ici. Tout dans ma vie est devenu « mieux ». Je vis dans un plus grand appart, j’ai un bien meilleur salaire qu’en France, de nouvelles responsabilités, une vie sociale beaucoup plus riche. Même si les choses sont plus dures, je suis contente de ce nouveau challenge.

As-tu facilement trouvé un logement?

Par chance oui ! J’ai visité des apparts au début du mois de décembre pour le mois de janvier. A la première visite organisée par une agence j’ai eu un vrai coup de coeur pour un appart dans l’East London. Si j’ai un conseil à donner c’est de passer par une agence car les frais ne sont pas (trop) éleveés comparativement à ce qui se fait en France et cela permet de ne pas passer des heures derrière son ordi à fantasmer sur des photos, appeler et entendre que l’appart est pris depuis 1 semaine.
Le marché est hyper busy à Londres et il faut être très très réactifs. Il y a peu de temps pour « réfléchir ». Mais si on définit bien ses critères, qu’on les envoie à un agent, il fait le job pour vous et ça fait gagner un temps fou.

Tu as fait une to-do-list des choses que tu aimerais faire au UK ces prochains mois?

Etonnamment ce que j’ai mis sur ma to-do c’est voyager autant que possible. Londres a 5 aéroports qui permettent d’aller partout dans le monde. Il y a 4 weekends prolongés à venir dans l’année alors je compte bien en profiter.
Pour ce qui est de ma to-do à Londres, continuer à tester plein de supers restos, profiter de la richesse culturelle de la ville et me mettre à la boxe (il y a des dizaines de clubs a Londres !!)

Quelle est ta meilleure découverte depuis que tu es là?

Il y en a 2. La premiere : The Drowned Man. Le spectacle le plus époustouflant que j’ai jamais vu. Ok les places ne sont pas données et c’est assez long, mais c’est une expérience unique. S’il y a une sortie culturelle a faire en ce moment c’est celle la.
Ma deuxième decouverte est la chaine de resto thai : Busaba Eathai. Je me méfie toujours un peu des chaines a Londres, mais la j’ai été très très agréablement surprise. J’avais l’impression de retourner en vacances en Thailande tellement c’est bon comme là bas.

thedrownedman

Un conseil pour ceux et celles qui vont suivre leur moitié à Londres ou ailleurs?

Prendre la décision de partir pour « suivre » sa moitié n’est pas si évident qu’on peut le penser et il faut (de mon point de vue) penser à ce qu’il se passera si jamais la relation ne marche plus outre-Manche ou ailleurs dans le monde. Je sais que ce conseil peut paraître très négatif ou pessimiste mais c’est à mon avis un point à ne pas négliger. Il faut se demander si vous pourrez rester dans le pays, si votre boulot vous permettra de continuer à vivre avec le même confort, si psychologiquement vous tiendrez si ce genre de chose arrive. Personnellement, malgré les nombreuses années de relation que nous avons, je me suis posée cette question et ça m’a aidé a faire les bons choix, notamment en termes de carrière.
Je savais que si je choisissais un boulot alimentaire juste pour rejoindre mon copain, j’aurais eu des regrets et je pense qu’à termes cela aurait envenimé notre relation. Là, je suis bien dans mes baskets, je prends mes marques dans mon nouveau job, j’ai des amis ici, bref au final je garde mon indépendance et c’était un point essentiel pour moi.

mindyourheart


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines